Distributeur Joints coupe-feu

 

Joints coupe-feu

La mise en place de joints coupe-feu entre deux
éléments permet de préserver ou de restaurer la
tenue au feu des parois au droit de ces joints et
d’assurer une parfaite étanchéité tout en résistant aux
diverses agressions éventuelles : UV, acides et bases
dilués, ozone, atmosphère polluée, air salin, ruissellement,
pluie, etc.
Les dispositions requises en cas d’incendie pour assurer
la protection des bâtiments et l’évacuation des
personnes, concernent également les joints dans la
mesure ou ces derniers assurent la continuité des
éléments de construction qu’ils divisent. Les joints
doivent assurer un degré coupe-feu au moins égal à
celui des ouvrages dans lesquels ils sont prévus.
Les joints coupe-feu sont utilisés pour préserver un
local d’un local voisin dans lequel peut se produire un
incendie.
En cas d’incendie leur rôle est de :
• retarder l’élévation de la température,
• retarder la propagation des fumées toxiques dans le
local protégé pendant un
temps suffisamment long
pour permettre l’évacuation
des personnes et la préservation
des biens.

Famille de joints

• Les joints de construction : tout joint assurant le
calfeutrement entre deux éléments de construction
ayant de faibles mouvements. Ils sont également
appelés joints statiques. Ils sont alors utilisés dans
les blocs portes et châssis coupe-feu.
• Les joints de dilatation : contrairement aux joints de
construction, les joints de dilatation jouent non
seulement un rôle d’étanchéité au feu et à ses effets,
mais également d’élasticité. Ils peuvent également
être appelés joints dynamiques. Les joints de
structure servant à diviser les différents parties indé-
pendantes de la partie gros œuvre d’un bâtiment
doivent pouvoir reprendre les divers mouvements
de la construction tout en assurant la continuité des
performances. Ils évitent les fissures liées aux
variations dimensionnelles du gros œuvre et conservent
ses performances de tenue au feu et ses
qualités d’adhérence et de souplesse dans le temps.
Les joints sont aussi employés en complément de
produits de calfeutrement pour la réalisation de
l’étanchéité autour de canalisations et de gaines
mécaniques ou électriques et les assemblages de
gaines de ventilation déjà protégées. Utilisés seuls, ils
ne peuvent en aucun cas être considérés comme
produit de calfeutrement de pénétrations.
La durée coupe-feu requise pour les joints d’un local
indiquée doit être conforme à la réglementation en vigueur
concernant la sécurité incendie. Ils doivent
faire l’objet d’essais et bénéficier d’un procès verbal
justifiant de leurs performances délivrés par un
laboratoire d’essais agréé, conformément à la réglementation
en vigueur. Ils doivent répondre à des critères
techniques compatibles avec les éléments sur
lesquels ils sont appliqués. Leur installation doit être
réalisée conformément aux conditions et prescriptions
des fabricants des produits les constituant. Ils
sont appliqués sur tous supports y compris les produits
verriers.

Application

Les joints coupe-feu sont destinés à de nombreuses
applications telles que :
• construction : joints de dilatation, joints entre voiles,
joints entre maçonnerie et cloisons, joints entre
voile et poteau, joints entre tête de mur ou cloison
et sous face de dalle, joints entre dalles, joints de
murs-rideaux, calfeutrements, colmatage de fissures
actives, de trous, de crevasses ou d’ouvertures.
• industrie : équipement de blocs portes, châssis,
clapets, etc., joints
d ’ a s s e m b l a g e
d ’ é l é m e n t s
métalliques, gaines,
bardages, etc.

Application

Les joints coupe-feu se présentent sous de nombreuses
formes. Ce sont principalement des produits à
base de fibres de roche, caoutchouc ou d’élastomères
non vulcanisés :
• Mastics mono composants à base eau type silicate
ou silicone neutre présentés sous forme de poches,
cartouches ou pots appliqués à l’aide d’un pistolet
mécanique ou pneumatique,
• Pâtes malléables, mastics mono composants principalement
de type élastomère à base eau, présenté
en boudin ou plaquette de pâte à modeler applicable
manuellement sans besoin d’outil spécifique,
• Cordons ou boudins sous forme de bourrelets en
laine de verre de différents diamètres enserrés dans
une résille. techniques du fabricant et recouvert ou
non d’un mastic selon les conditions de l’essai,
• Bandes plates ou profils préformés,
• plaques de mousse minérale, compressibles, inorganiques,
amorphes, incombustibles, imputrescibles,
réfractaires et isolantes,
• panneaux possédant un revêtement aluminisé
pouvant être découpés en bandes.
Applications industrielles
Dans le milieu industriel, les joints coupe-feu sont
utilisés sous forme extrudé dans la fabrication de
blocs portes, pare closes, châssis vitrés, clapets, etc. .
Leurs caractéristiques sont directement liées aux matériaux
utilisés pour leur fabrication.
Les joints coupe-feu sont destinés à de nombreuses
applications telles que :
• construction : joints de dilatation, joints entre voiles,
joints entre maçonnerie et cloisons, joints entre
voile et poteau, joints entre tête de mur ou cloison
et sous face de dalle, joints entre dalles, joints de
murs-rideaux, calfeutrements, colmatage de fissures
actives, de trous, de crevasses ou d’ouvertures.
• industrie : équipement de blocs portes, châssis,
clapets, etc., joints
d ’ a s s e m b l a g e
d ’ é l é m e n t s
métalliques, gaines,
bardages, etc.

Résultat de recherche d'images pour "role du joint coupe feu"Résultat de recherche d'images pour "role du joint coupe feu"Résultat de recherche d'images pour "joint coupe feu apronor"Résultat de recherche d'images pour "role du joint coupe feu"

 

Votre partenaire sécurité !

Aller à la barre d’outils