Plan sauvegarde pour les oeuvres pso18.fr

plan sauvegarde interactif pour les sapeurs pompiers ,police,services internes et externes du musée

La protection des oeuvres c’est une affaire de patrimoine collectif

pso.fr/


https://l.facebook.com/l.php?u=http%3A%2F%2Fpso18.fr%2F%3Ffbclid%3DIwAR1h7SkwXvJ1V6M9encCQgsm49dKuyukknhcwMspxWR7mkWtaVQ7INFvNIA&h=AT1BjJpbBs3OtqbHW6W6TAK_nHChE3uNVZWbjdIKM5SvsePIHk5WLIziqvoWC8UHpR-r98uEecGSH1sh8CGpR5hx2h9fJCQftj07sot1bEplDJ-n5JK1SAXSbVOPCNP6ijDNhttp://pso.fr/

Aide à la rédaction des plans de sauvegarde des oeuvres (PSO) dans les musées

PUBLIÉ LE 22 FÉVRIER 2019

Public Responsables et gestionnaires de collections Pré-requis Professionnels engagés dans la rédaction d’un Plan de Sauvegarde des oeuvres Objectifs Contenu Responsables pédagogiques Aide à la rédaction des plans de sauvegarde des oeuvres (PSO) dans les musées Acquérir la méthodologie de rédaction d’un plan de sauvegarde à l’échelle de son musée Définir les axes majeurs d’un […]

Aide à la rédaction des plans de sauvegarde des oeuvres (PSO) dans les musées

PUBLIÉ 22 FÉVRIER 2019ADMIN-PSO

Public
Responsables et gestionnaires de collections
Pré-requis
Professionnels engagés dans la rédaction d’un Plan de Sauvegarde des oeuvres
Objectifs
Contenu
Responsables pédagogiques
Aide à la rédaction des plans de sauvegarde des
oeuvres (PSO) dans les musées

  • Acquérir la méthodologie de rédaction d’un plan de sauvegarde à l’échelle de son musée
  • Définir les axes majeurs d’un plan de sauvegarde et organiser la chronologie des actions avant,
    pendant et après la crise
  • Aider les professionnels concernés à :
  • Collecter et organiser les données liées à la protection et l’évacuation des collections et aux
    bâtiments en cas de sinistre
  • Définir les besoins humains et matériels nécessaires
  • Assurer la sûreté et la sécurité des oeuvres avec les institutions en charge (SDIS, police,
    gendarmerie)…

Une réflexion au sujet de « Aide à la rédaction des plans de sauvegarde des oeuvres (PSO) dans les musées »

Voitures électriques : un nouveau défi pour les pompiers

Par Henri-Pierre Penel le 14.02.2018 à 18h08

Une Tesla en feu en Allemagne

https://www.sciencesetavenir.fr/high-tech/transports/voitures-electriques-un-nouveau-defi-pour-les-pompiers_121254

Lors d’incendie de véhicules électriques, beaucoup plus délicats à maitriser que ceux de voitures traditionnelles, les pompiers se trouvent confrontés à de nouvelles conditions d’interventions. 

Comme le prouvent régulièrement des « incidents » survenant sur des Smartphones, les batteries lithium-ion restent relativement instables et sensibles aux éléments extérieurs. Court-circuits, mais aussi chocs ou même températures excessives peuvent provoquer leur embrasement voire leur explosion. Un phénomène heureusement la plupart du temps sans conséquence grave mais qui prend une tout autre dimension s’il s’agit d’un véhicule électrique en raison de la quantité d’énergie stockée à son bord. 

Il y a peu, en Autriche, l’accident d’une Tesla Model S a encore illustré ce phénomène et les problèmes qu’il soulevait pour maitriser l’incendie. Après avoir percuté le rail de sécurité de la route, le véhicule a subitement pris feu et il a fallu pas moins de 35 pompiers, cinq camions de lutte contre le feu et une intervention de plus de 5 heures pour maîtriser totalement la situation

En effet, pour sécuriser les batteries lithium-ion de forte capacité leur architecture se base sur une structure constituée de l’assemblage de nombreuses cellules élémentaires. Chacune dispose ainsi d’une capacité plus faible et donc plus facile à maitriser. Une architecture que nous avons déjà évoqué à propos de l’explosions de batteries de Smartphone. Cependant, si cette configuration limite effectivement le risque d’explosion de la batterie, elle soulève un autre problème.

Après l’effet « mémoire », l’effet « Phénix »

En effet, même si une unique cellule de base est affectée et prend feu à la suite d’un court-circuit ou d’un choc, cette surchauffe locale se transmet aux cellules voisines. Rappelons le, les batteries lithium-ion présentent un phénomène d’emballement thermique, qui conduit à leur embrasement spontané, dès que leur température interne grimpe au delà d’une centaine de degrés. Une température basse par rapport à celle des flammes d’un incendie. Il se peut ainsi que, bien que les flammes soient totalement éteintes, différents éléments du véhicule proche des batteries soient encore à une température supérieure aux cent degrés fatidiques. S’ensuivent alors des reprises spontanées d’incendie tant que la température de l’intégralité du véhicule n’a pas baissé. Le constructeur Tesla est d’ailleurs parfaitement conscient de ce phénomène. Il préconise une procédure d’intervention relativement lourde à l’attention des pompiers en cas d’incendie de batterie : « Si la batterie haute tension prend feu, qu’elle est exposée à une chaleur élevée, pliée, tordue, fissurée ou brisée de quelque façon que ce soit, utilisez de grandes quantités d’eau pour la refroidir » précise-t-il.

Par ailleurs, en raisons des vapeurs toxiques que dégage le feu de batteries, l’intervention ne peut se faire que sous protection respiratoire. Enfin, Tesla rappelle que de nouveaux départs de feu peuvent survenir plusieurs heures après une apparente extinction de l’incendie. Ils peuvent être liés à la présence de cellules en amorce de courts-circuits internes. Le constructeur conseille donc de vérifier durant une période de 48 heures qu’aucun « point chaud » ne persiste au niveau des batteries en utilisant une caméra thermique. Quoi qu’il en soit, si cette affaire fait beaucoup parler de Tesla, c’est l’intégralité des véhicules électriques et hybrides rechargeables qui présente ce type de risque. En effet, tous sont équipés de batteries lithium-ion de forte capacité. Certes des filières de batteries plus stables existent, comme la filière cadmium nickel, mais elles ne présentent pas un rapport masse/énergie stockée aussi intéressant. Or, l’autonomie est le talon d’Achille du véhicule électrique. Stocker une forte quantité d’électricité sous un faible encombrement est donc recherché, d’où la préférence des constructeurs pour la technologie lithium-on.

Une formation spécifique pour les pompiers sera probablement nécessaire

Sur les véhicules électriques l’intervention des pompiers s’avère ainsi différente et beaucoup plus lourde à mettre en œuvre que celle de l’extinction d’un feu de véhicule à essence ou diésel. Dans ce dernier cas les stratégies d’intervention sont « rodées » depuis des années. En électrique le recul n’est pas encore suffisant pour appréhender pleinement les différents scénarios d’interventions. Côté constructeurs, c’est essentiellement au niveau des concepteurs de batteries que des recherches doivent être entreprises pour « stabiliser au mieux » leurs productions. Cependant, le problème reste délicat. En effet, quel que soit le dispositif de stockage d’énergie exploité, de graves problèmes surviennent dès que la restitution de l’énergie n’est plus maîtrisée. Ce fait est également vrai pour les hydrocarbures à la différence près que dans le cas des hydrocarbures le phénomène de reprise de feu après extinction n’existe quasiment pas. En effet, la température d’inflammation spontanée, c’est-à-dire l’inflammation liée au contact avec un corps chaud mais sans flamme, de l’essence, est d’environ 250 °C et d’environ 220°C pour le gasoil. Il faut donc que l’essence ou le gasoil soit directement en contact avec des pièces portées à de telles températures après extinction des flammes pour qu’il y ait reprise de feu. Des conditions qui ne persistent que peu de temps.

Luxemotor MV L’Escapade

Luxemotor MV L’Escapade, vient de s équiper de deux extincteurs à brouillard d eau avec additif ,fourni par Prev Securite 62 Bruno Saudemont
www.lescapadefrance.wordpress.com

Photo de Bruno Saudemont.

EXTINCTEUR À BROUILLARD D’EAU
Les extincteurs de type A BROUILLARD D’EAU sont une innovation et une NOUVELLE technologie qui utilisent l’eau comme agent d’extinction. Ce type d’extinction est capable d’éteindre des feux de classe A, B (avec 0,5 % d’additif), C, E (présence de courant électrique) et F.
De fines gouttelettes d’eau de 50-60 microns sont projetées à travers un diffuseur spécialement conçu, en augmentant la surface active de l’eau qui rentre en contact avec le feu. Il augmente ainsi la capacité d’extinction de l’eau sur un feu, comparativement à un extincteur à eau classique. De plus, il offre une haute efficacité au test électrique, le refroidissement en douceur de la surface en combustion diminue le danger de destruction des installations due au changement brutal de température.

Les Avantages
• L’agent d’extinction est non toxique, non nocif ou non irritant sur la peau.

• Écologique.

• Sans potentiel de réchauffement global.
• Capable d’éteindre toutes les catégories de feu.

• Ne sali pas après l’extinction.

• Refroidissement en douceur de la surface en combustion diminuant le danger de destruction d’installations.
• Le brouillard d’eau fait un rideau d’eau qui protège contre le rayonnement du feu.

• Haute visibilité durant l’extinction comparé aux extincteurs au CO2 ou à poudre.

• Agent d’extinction économique comparé aux extincteurs classiques.

Capacité disponible : 2L / 6L / 9L

Extincteur à Brouillard d’eau
Les extincteurs de type A BROUILLARD D’EAU sont une innovation et une NOUVELLE technologie qui utilisent l’eau comme agent d’extinction. Ce type d’extinction est capable d’éteindre des feux de classe A, B (avec 0,5 % d’additif), C, E (présence de courant électrique) et….

Couvertures anti-feu: une fausse bonne idée pour se protéger des incendies?

NON ,la Notre est excellente !!!

https://www.bfmtv.com/economie/couvertures-anti-feu-une-fausse-bonne-idee-pour-se-proteger-des-incendies-1626849.html

L article dit vrai ,90% des couvertures sur le marché MAIS
La Notre résiste à 900°C pendant 30 Minutes voir plus .
Nous avons modifié la Norme NF 1866 CE, la modification de la norme doit très prochainement sortie .
Nous améliorons encore notre produit .
(Voir Le Prix Or Normes 2018).
Protech Sentinel
#AFNOR

Commercialisées dans les magasins de bricolage et sur internet pour une vingtaine d’euros, les couvertures anti-feu peuvent-elles protéger efficacement en cas de départ de feu? Pas vraiment, selon la dernière enquête de la DGCCRF.

La couverture anti-feu est un accessoire destiné à étouffer un feu avant qu’il ne prenne de l’ampleur ou à éteindre une personne en feu. Elle est conseillée dans les cuisines des restaurants, les hôtels, les ateliers où sont entreposés des produits inflammables, mais également dans les habitations privées, caravanes, bateaux…

En France, pour la première fois, ces produits ont fait l’objet d’une enquête par les autorités françaises qui vient d’être publiée. La répression des fraudes voulait d’abord s’assurer que les produits présents sur le marché français étaient sans risque pour le consommateur, mais aussi veiller à ce que les clients soient bien informés des performances réelles de ces couvertures anti-feu.

5 couvertures anti-feu testées sur 6 ne respectent pas les normes

Au total la DGCCRF a contrôlé 47 établissements et prélevé six couvertures anti-feu pour les faire analyser. Résultat: sur les six, cinq ne respectaient pas les exigences fixées par la norme NF EN 1869, qui définit les exigences de sécurité à respecter pour les couvertures anti-feu à usage unique. En cause, des défauts d’information des consommateurs, mais surtout, les tests ont révélé l’inefficacité de dispositifs à étouffer le feu. Les produits ont d’ailleurs été retirés du marché.

Autre problème constaté par la répression des fraudes: des carences d’informations à destination des consommateurs, et des absences de marquage qui ont donné lieu à trois avertissements. Dans un cas, les enquêteurs ont pu également constater un défaut de conception du produit, entraînant une difficulté à extraire la couverture anti feu de son étui.

Des tests aussi à l’étranger

Des tests avaient été aussi menés entre 2009 et 2014 par les autorités belges et néerlandaises qui avaient relevé la non-conformité voire la dangerosité de plusieurs de ces couvertures anti-feu. 92% des Belges achètent une couverture anti-feu pour avoir de quoi éteindre un éventuel feu de friteuse. Or, les tests menés par les autorités en 2009 avaient montré que 12 produits sur 15 ne correspondaient pas aux normes.

En 2014, c’est le magazine belge de protection des consommateurs, Test-achat, qui avait réalisé une enquête sur ce marché dont les conclusions étaient saisissantes. Le test sur feu réel consistait à étouffer le feu allumé dans un récipient contenant 3 litres d’huile à 350°C. Dans 80% des cas, les couvertures s’étaient révélées inefficaces et le magazine recommandait même de s’en passer, car elles procureraient un faux sentiment de sécurité.

blob:https://www.bfmtv.com/36e3956e-2950-4879-99bd-93aaaf86fefa

L article dit vrai ,90% des couvertures sur le marché MAIS
La Notre résiste à 900°C pendant 30 Minutes voir plus .
Nous avons modifié la Norme NF 1866 CE, la modification de la norme doit très prochainement sortie .
Nous améliorons encore notre produit .
(Voir Le Prix Or Normes 2018).
Protech Sentinel
#AFNOR

Assureur c’est conseiller mais aussi de la prévention AVIVA

Voilà tous le sens que prend notre métier et le partenariat mis en place avec Saudemont Bruno, Prev sécurité 62 et protech sentinel (Sebastien Hedin agence AVIVA Saint Omer 62500)

Réception des couvertures anti feu 1mX1m de la marque Protech Sentinel qui seront offerts à nos prospects et clients

Prev Securite62
Couvertures Protech-Sentinel pour l Agence AVIVA Saint Omer

HOUSSE ANTIFEU POUR LA PROTECTION DES ŒUVRES «STATUE»

Destinée à la protection des œuvres d’art.

Elle n’aggrave pas les dégâts comme l’eau et la poudre chimique des extincteurs.

L’utilisation de notre housse en fibre de verre siliconée protège les œuvres d’art et permet de ralentir la propagation d’un feu avant qu’il n’engendre des dommages majeurs ou des blessures graves.

Caractéristiques :

Matériau : Tissu antifeu, enduit siliconé gris 515 gr/m² m0
Dimension : Voir les options (Forme de cloche)
Livré dans un étui plastique rigide
Finitions : Surjetage, étiquette, notice et étui plastique
RéutilisableSuivez-nous et partagez :

Produits apparentés


HOUSSE ANTIFEU POUR LA PROTECTION DES ŒUVRES «STATUE»

PROTECH SENTINEL

protech-sentinel.com/produit/housse-antifeu-musee-statue/

Accueil / Housse pour statue / Housse antifeu protection des œuvres «Statue»

Housse antifeu protection des œuvres «Statue»

141,00€

Usage : Protection des œuvres d’art.

Caractéristiques :
Matériau : Tissu antifeu, enduit siliconé gris 515 gr/m²
Dimension : Voir les options
Finitions : Surjetage, étiquette, notice et étui plastique
Réutilisable

DimensionsDiamètre 0,5m x hauteur 1m 
Diamètre 0,8m x hauteur 2m 
Diamètre 1m x hauteur 2m 

UGS : HSENTC0,5X1B, … Catégories : HousseHousse pour statue

HOUSSE ANTIFEU POUR LA PROTECTION DES ŒUVRES «STATUE»

Destinée à la protection des œuvres d’art.

Elle n’aggrave pas les dégâts comme l’eau et la poudre chimique des extincteurs.

L’utilisation de notre housse en fibre de verre siliconée protège les œuvres d’art et permet de ralentir la propagation d’un feu avant qu’il n’engendre des dommages majeurs ou des blessures graves.

Caractéristiques :

Matériau : Tissu antifeu, enduit siliconé gris 515 gr/m² m0
Dimension : Voir les options (Forme de cloche)
Livré dans un étui plastique rigide
Finitions : Surjetage, étiquette, notice et étui plastique
Réutilisable

COUVERTURE ANTIFEU POUR LA PROTECTION DES ŒUVRES D’ART


COUVERTURE ANTIFEU POUR LA PROTECTION DES ŒUVRES D’ART

COUVERTURE ANTIFEU POUR LA PROTECTION DES ŒUVRES D’ART

Destinée à la protection des œuvres d’art.

Elle n’aggrave pas les dégâts comme l’eau et la poudre chimique des extincteurs.

L’utilisation de notre couverture en fibre de verre siliconée protège les œuvres d’art et permet de ralentir la propagation d’un feu avant qu’il n’engendre des dommages majeurs ou des blessures graves.

Caractéristiques :

Matériau : Tissu antifeu, enduit siliconé gris 515 gr/m² m0
Ruban agrippant sur le périmètre
Dimension : Voir les options
Livré dans un étui plastique rigide
Réutilisable

Couverture antifeu protection des œuvres

196,00€

Usage :
Protection des œuvres d’art.

Caractéristiques :
Matériau : Tissu antifeu, enduit siliconé gris 515 gr/m²
Ruban agrippant sur le périmètre
Dimension : Voir les options
Livré dans un étui plastique rigide
Réutilisable

Dimensions 2 mètres x 2 mètres 
 2 mètres x 3 mètres 
 3 mètres x 3 mètres 
 3 mètres x 4 mètres 
 3 mètres x 5 mètres 
 4 mètres x 4 mètres 
 4 mètres x 5 mètres 

COUVERTURE ANTIFEU POUR PETIT VÉHICULE ET MOBILIER URBAIN – PERSONNALISABLE

Notre couverture peut :

  • Couvrir une poubelle ou autre mobilier urbain et un petit véhicule comme une moto.
  • Couvrir une personne dont les vêtements auraient pris feu.
  • Protéger les blessés et intervenants des intempéries.
  • Servir pour recouvrir une victime décédée au sol, sans en affirmer les contours.
  • Servir à isoler un blessé du sol en cas de réanimation par défibrilateur.

Couverture de premier secours.

Nous avons donc mis au point la couverture de premier secours prévu pour une protection efficace des blessés, contre la pluie, le vent, etc …

Cette couverture, légèrement électrostatique, protège efficacement les victimes des micro particules de verre, résultant des bris et découpes du pare brise et des vitres latérales.

L’utilisation de notre couverture, brevetée, en fibre de verre siliconée est étanche à l’eau, aux vents, aux hydrocarbures, aux feux. Elle permet d’éteindre un feu avant qu’il n’engendre des dommages majeurs ou des blessures graves.

Caractéristiques :

Matériau : Tissu antifeu, enduit siliconé gris 515 gr/m² m0
Dimension : Voir les options
Livré dans un étui plastique rigide
Finitions : Surjetage, étiquette, notice et étui Plastique
Réutilisable
Identification : Application d’un logo (voir les options) sans frais pour les corps policiers.


COUVERTURE ANTIFEU POUR PETIT VÉHICULE ET MOBILIER URBAIN – PERSONNALISABLE

PROTECH SENTINEL

protech-sentinel.com/produit/couverture-antifeu-exterieur/

Accueil / Couverture pour l’extérieur / Couverture antifeu pour petit véhicule et mobilier urbain

Couverture antifeu pour petit véhicule et mobilier urbain

210,00€

Usage :
Couvrir une poubelle ou autre mobilier urbain et un petit véhicule comme une moto.
Couvrir une personne dont les vêtements auraient pris feu.
Protéger les blessés et intervenants.

Caractéristiques :
Matériau : Tissu antifeu, enduit siliconé gris 515 gr/m²
Dimension : Voir les options
Finitions : Surjetage, étiquette, notice et étui Plastique
Réutilisable
Identification : Application d’un logo (voir les options) sans frais pour les corps policiers.

LogoOui 
Non 
Dimensions2 mètres x 3 mètres 
3 mètres x 3 mètres 
4 mètres x 4 mètres 
6 mètres x 8 mètres 

UGS : CSENT-E-… Catégories : CouvertureCouverture pour l’extérieur

COUVERTURE ANTIFEU POUR PETIT VÉHICULE ET MOBILIER URBAIN – PERSONNALISABLE

Notre couverture peut :

  • Couvrir une poubelle ou autre mobilier urbain et un petit véhicule comme une moto.
  • Couvrir une personne dont les vêtements auraient pris feu.
  • Protéger les blessés et intervenants des intempéries.
  • Servir pour recouvrir une victime décédée au sol, sans en affirmer les contours.
  • Servir à isoler un blessé du sol en cas de réanimation par défibrilateur.

Couverture de premier secours.

Nous avons donc mis au point la couverture de premier secours prévu pour une protection efficace des blessés, contre la pluie, le vent, etc …

Cette couverture, légèrement électrostatique, protège efficacement les victimes des micro particules de verre, résultant des bris et découpes du pare brise et des vitres latérales.

L’utilisation de notre couverture, brevetée, en fibre de verre siliconée est étanche à l’eau, aux vents, aux hydrocarbures, aux feux. Elle permet d’éteindre un feu avant qu’il n’engendre des dommages majeurs ou des blessures graves.

Caractéristiques :

Matériau : Tissu antifeu, enduit siliconé gris 515 gr/m² m0
Dimension : Voir les options
Livré dans un étui plastique rigide
Finitions : Surjetage, étiquette, notice et étui Plastique
Réutilisable
Identification : Application d’un logo (voir les options) sans frais pour les corps policiers.

Un chargeur prend feu dans un avion

Un avion allant de Moscou à Volgograd a soudainement été envahi par de la fumée lorsque le chargeur d’un portable s’est enflammé à bord, juste après l’atterrissage de l’appareil. Les 153 passagers ont été évacués par un toboggan d’évacuation.

Les ordinateurs portables seront bientôt bannis de la soute des avions à cause d’un risque d’incendie selon le régulateur européen de l’aviation

Les ordinateurs portables seront bientôt bannis de la soute des avions à cause d’un risque d’incendie selon le régulateur européen de l’aviation

Laisser un commentaire / Avions / Par webmasterprotec

La chaine de télévision américaine CNN rapporte que les ordinateurs portables pourraient être bannis des bagages enregistrés dans les avions en raison d’un risque d’incendie. Cette proposition recommandée par un comité international de la sécurité aérienne, si elle est adoptée, pourrait obliger les passagers à retirer leurs ordinateurs portables des bagages de soute. Selon un rapport, une batterie d’ordinateur portable en surchauffe pourrait provoquer un incendie si important dans une soute que l’équipement de lutte contre les incendies à bord de l’avion ne serait pas en mesure d’éteindre. Cela pourrait tout simplement « conduire à la perte de l’avion », selon le comité international de la sécurité aérienne.



L’interdiction en question sera examinée par l’Organisation de l’aviation civile internationale, une Organisation des Nations Unies, lors de sa prochaine réunion prévue ce mois-ci. Même si l’organisation approuve la proposition de son groupe de travail sur les marchandises dangereuses, qui est le commanditaire de la recommandation, il appartiendra cependant aux autorités de réglementation de chaque pays d’adopter des règles pour l’appliquer, précise le comité.



La Federal Aviation Administration (FAA) ou l’autorité de l’aviation fédérale américaine n’a fait pour le moment aucun commentaire sur la proposition. Mais elle est représentée dans le panel qui soutient l’interdiction, et sa recherche sur le risque d’incendie par les ordinateurs portables a été ajoutée au texte de la proposition. Le rapport de la FAA souligne que si une batterie d’ordinateur portable devait prendre feu dans un sac qui contient également des bombes aérosol, cela provoquerait un incendie si important qu’il pourrait faire crasher un avion en plein vol. Le risque majeur quand l’ordinateur enflammé se trouve en soute est que l’incendie peut se propager et atteindre un point où il serait difficile à maitriser sans que l’équipage de l’avion s’en rende compte. Cependant, la FAA constate dans son rapport qu’il y a relativement peu de passagers qui enregistrent leurs ordinateurs portables dans les bagages en soute. La plupart des gens préfèrent transporter les ordinateurs portables dans la cabine, où tout problème peut être rapidement détecté et tout incendie maitrisé avant qu’il se propage.



La crainte que les batteries au lithium représentent un risque d’incendie dans les avions n’est pas nouvelle. En effet, il y a eu des études sur le risque d’incendie sur des avions posés par des batteries au lithium depuis plusieurs années déjà. En 2015, les compagnies aériennes américaines ont banni les Hoverboards de leurs avions en raison d’un risque d’incendie de leurs batteries au lithium.Il y a également la crainte que des terroristes puissent essayer de dissimuler des explosifs dans les ordinateurs portables. Ce qui a amené le Département américain de la Sécurité intérieure à interdire les ordinateurs portables dans la cabine des avions en provenance de certains aéroports internationaux en début d’année. Cette mesure a alors été critiquée par certains soutenant que la règle posait elle-même des problèmes de sécurité en raison du risque d’incendie de ces ordinateurs portables s’ils sont en soute. Depuis, cette mesure interdisant les ordinateurs portables des cabines a été supprimée par la plupart des aéroports qui l’avaient adoptée.

Source : CNN et https://www.developpez.com/actu/167615/Les-ordinateurs-portables-seront-bientot-bannis-de-la-soute-des-avions-a-cause-d-un-risque-d-incendie-selon-le-regulateur-europeen-de-l-aviation/