HOUSSE ANTIFEU POUR LA PROTECTION DES ŒUVRES «STATUE»

Destinée à la protection des œuvres d’art.

Elle n’aggrave pas les dégâts comme l’eau et la poudre chimique des extincteurs.

L’utilisation de notre housse en fibre de verre siliconée protège les œuvres d’art et permet de ralentir la propagation d’un feu avant qu’il n’engendre des dommages majeurs ou des blessures graves.

Caractéristiques :

Matériau : Tissu antifeu, enduit siliconé gris 515 gr/m² m0
Dimension : Voir les options (Forme de cloche)
Livré dans un étui plastique rigide
Finitions : Surjetage, étiquette, notice et étui plastique
RéutilisableSuivez-nous et partagez :

Produits apparentés


HOUSSE ANTIFEU POUR LA PROTECTION DES ŒUVRES «STATUE»

PROTECH SENTINEL

protech-sentinel.com/produit/housse-antifeu-musee-statue/

Accueil / Housse pour statue / Housse antifeu protection des œuvres «Statue»

Housse antifeu protection des œuvres «Statue»

141,00€

Usage : Protection des œuvres d’art.

Caractéristiques :
Matériau : Tissu antifeu, enduit siliconé gris 515 gr/m²
Dimension : Voir les options
Finitions : Surjetage, étiquette, notice et étui plastique
Réutilisable

DimensionsDiamètre 0,5m x hauteur 1m 
Diamètre 0,8m x hauteur 2m 
Diamètre 1m x hauteur 2m 

UGS : HSENTC0,5X1B, … Catégories : HousseHousse pour statue

HOUSSE ANTIFEU POUR LA PROTECTION DES ŒUVRES «STATUE»

Destinée à la protection des œuvres d’art.

Elle n’aggrave pas les dégâts comme l’eau et la poudre chimique des extincteurs.

L’utilisation de notre housse en fibre de verre siliconée protège les œuvres d’art et permet de ralentir la propagation d’un feu avant qu’il n’engendre des dommages majeurs ou des blessures graves.

Caractéristiques :

Matériau : Tissu antifeu, enduit siliconé gris 515 gr/m² m0
Dimension : Voir les options (Forme de cloche)
Livré dans un étui plastique rigide
Finitions : Surjetage, étiquette, notice et étui plastique
Réutilisable

COUVERTURE ANTIFEU POUR LA PROTECTION DES ŒUVRES D’ART


COUVERTURE ANTIFEU POUR LA PROTECTION DES ŒUVRES D’ART

COUVERTURE ANTIFEU POUR LA PROTECTION DES ŒUVRES D’ART

Destinée à la protection des œuvres d’art.

Elle n’aggrave pas les dégâts comme l’eau et la poudre chimique des extincteurs.

L’utilisation de notre couverture en fibre de verre siliconée protège les œuvres d’art et permet de ralentir la propagation d’un feu avant qu’il n’engendre des dommages majeurs ou des blessures graves.

Caractéristiques :

Matériau : Tissu antifeu, enduit siliconé gris 515 gr/m² m0
Ruban agrippant sur le périmètre
Dimension : Voir les options
Livré dans un étui plastique rigide
Réutilisable

Couverture antifeu protection des œuvres

196,00€

Usage :
Protection des œuvres d’art.

Caractéristiques :
Matériau : Tissu antifeu, enduit siliconé gris 515 gr/m²
Ruban agrippant sur le périmètre
Dimension : Voir les options
Livré dans un étui plastique rigide
Réutilisable

Dimensions 2 mètres x 2 mètres 
 2 mètres x 3 mètres 
 3 mètres x 3 mètres 
 3 mètres x 4 mètres 
 3 mètres x 5 mètres 
 4 mètres x 4 mètres 
 4 mètres x 5 mètres 

COUVERTURE ANTIFEU POUR PETIT VÉHICULE ET MOBILIER URBAIN – PERSONNALISABLE

Notre couverture peut :

  • Couvrir une poubelle ou autre mobilier urbain et un petit véhicule comme une moto.
  • Couvrir une personne dont les vêtements auraient pris feu.
  • Protéger les blessés et intervenants des intempéries.
  • Servir pour recouvrir une victime décédée au sol, sans en affirmer les contours.
  • Servir à isoler un blessé du sol en cas de réanimation par défibrilateur.

Couverture de premier secours.

Nous avons donc mis au point la couverture de premier secours prévu pour une protection efficace des blessés, contre la pluie, le vent, etc …

Cette couverture, légèrement électrostatique, protège efficacement les victimes des micro particules de verre, résultant des bris et découpes du pare brise et des vitres latérales.

L’utilisation de notre couverture, brevetée, en fibre de verre siliconée est étanche à l’eau, aux vents, aux hydrocarbures, aux feux. Elle permet d’éteindre un feu avant qu’il n’engendre des dommages majeurs ou des blessures graves.

Caractéristiques :

Matériau : Tissu antifeu, enduit siliconé gris 515 gr/m² m0
Dimension : Voir les options
Livré dans un étui plastique rigide
Finitions : Surjetage, étiquette, notice et étui Plastique
Réutilisable
Identification : Application d’un logo (voir les options) sans frais pour les corps policiers.


COUVERTURE ANTIFEU POUR PETIT VÉHICULE ET MOBILIER URBAIN – PERSONNALISABLE

PROTECH SENTINEL

protech-sentinel.com/produit/couverture-antifeu-exterieur/

Accueil / Couverture pour l’extérieur / Couverture antifeu pour petit véhicule et mobilier urbain

Couverture antifeu pour petit véhicule et mobilier urbain

210,00€

Usage :
Couvrir une poubelle ou autre mobilier urbain et un petit véhicule comme une moto.
Couvrir une personne dont les vêtements auraient pris feu.
Protéger les blessés et intervenants.

Caractéristiques :
Matériau : Tissu antifeu, enduit siliconé gris 515 gr/m²
Dimension : Voir les options
Finitions : Surjetage, étiquette, notice et étui Plastique
Réutilisable
Identification : Application d’un logo (voir les options) sans frais pour les corps policiers.

LogoOui 
Non 
Dimensions2 mètres x 3 mètres 
3 mètres x 3 mètres 
4 mètres x 4 mètres 
6 mètres x 8 mètres 

UGS : CSENT-E-… Catégories : CouvertureCouverture pour l’extérieur

COUVERTURE ANTIFEU POUR PETIT VÉHICULE ET MOBILIER URBAIN – PERSONNALISABLE

Notre couverture peut :

  • Couvrir une poubelle ou autre mobilier urbain et un petit véhicule comme une moto.
  • Couvrir une personne dont les vêtements auraient pris feu.
  • Protéger les blessés et intervenants des intempéries.
  • Servir pour recouvrir une victime décédée au sol, sans en affirmer les contours.
  • Servir à isoler un blessé du sol en cas de réanimation par défibrilateur.

Couverture de premier secours.

Nous avons donc mis au point la couverture de premier secours prévu pour une protection efficace des blessés, contre la pluie, le vent, etc …

Cette couverture, légèrement électrostatique, protège efficacement les victimes des micro particules de verre, résultant des bris et découpes du pare brise et des vitres latérales.

L’utilisation de notre couverture, brevetée, en fibre de verre siliconée est étanche à l’eau, aux vents, aux hydrocarbures, aux feux. Elle permet d’éteindre un feu avant qu’il n’engendre des dommages majeurs ou des blessures graves.

Caractéristiques :

Matériau : Tissu antifeu, enduit siliconé gris 515 gr/m² m0
Dimension : Voir les options
Livré dans un étui plastique rigide
Finitions : Surjetage, étiquette, notice et étui Plastique
Réutilisable
Identification : Application d’un logo (voir les options) sans frais pour les corps policiers.

Un chargeur prend feu dans un avion

Un avion allant de Moscou à Volgograd a soudainement été envahi par de la fumée lorsque le chargeur d’un portable s’est enflammé à bord, juste après l’atterrissage de l’appareil. Les 153 passagers ont été évacués par un toboggan d’évacuation.

Les ordinateurs portables seront bientôt bannis de la soute des avions à cause d’un risque d’incendie selon le régulateur européen de l’aviation

Les ordinateurs portables seront bientôt bannis de la soute des avions à cause d’un risque d’incendie selon le régulateur européen de l’aviation

Laisser un commentaire / Avions / Par webmasterprotec

La chaine de télévision américaine CNN rapporte que les ordinateurs portables pourraient être bannis des bagages enregistrés dans les avions en raison d’un risque d’incendie. Cette proposition recommandée par un comité international de la sécurité aérienne, si elle est adoptée, pourrait obliger les passagers à retirer leurs ordinateurs portables des bagages de soute. Selon un rapport, une batterie d’ordinateur portable en surchauffe pourrait provoquer un incendie si important dans une soute que l’équipement de lutte contre les incendies à bord de l’avion ne serait pas en mesure d’éteindre. Cela pourrait tout simplement « conduire à la perte de l’avion », selon le comité international de la sécurité aérienne.



L’interdiction en question sera examinée par l’Organisation de l’aviation civile internationale, une Organisation des Nations Unies, lors de sa prochaine réunion prévue ce mois-ci. Même si l’organisation approuve la proposition de son groupe de travail sur les marchandises dangereuses, qui est le commanditaire de la recommandation, il appartiendra cependant aux autorités de réglementation de chaque pays d’adopter des règles pour l’appliquer, précise le comité.



La Federal Aviation Administration (FAA) ou l’autorité de l’aviation fédérale américaine n’a fait pour le moment aucun commentaire sur la proposition. Mais elle est représentée dans le panel qui soutient l’interdiction, et sa recherche sur le risque d’incendie par les ordinateurs portables a été ajoutée au texte de la proposition. Le rapport de la FAA souligne que si une batterie d’ordinateur portable devait prendre feu dans un sac qui contient également des bombes aérosol, cela provoquerait un incendie si important qu’il pourrait faire crasher un avion en plein vol. Le risque majeur quand l’ordinateur enflammé se trouve en soute est que l’incendie peut se propager et atteindre un point où il serait difficile à maitriser sans que l’équipage de l’avion s’en rende compte. Cependant, la FAA constate dans son rapport qu’il y a relativement peu de passagers qui enregistrent leurs ordinateurs portables dans les bagages en soute. La plupart des gens préfèrent transporter les ordinateurs portables dans la cabine, où tout problème peut être rapidement détecté et tout incendie maitrisé avant qu’il se propage.



La crainte que les batteries au lithium représentent un risque d’incendie dans les avions n’est pas nouvelle. En effet, il y a eu des études sur le risque d’incendie sur des avions posés par des batteries au lithium depuis plusieurs années déjà. En 2015, les compagnies aériennes américaines ont banni les Hoverboards de leurs avions en raison d’un risque d’incendie de leurs batteries au lithium.Il y a également la crainte que des terroristes puissent essayer de dissimuler des explosifs dans les ordinateurs portables. Ce qui a amené le Département américain de la Sécurité intérieure à interdire les ordinateurs portables dans la cabine des avions en provenance de certains aéroports internationaux en début d’année. Cette mesure a alors été critiquée par certains soutenant que la règle posait elle-même des problèmes de sécurité en raison du risque d’incendie de ces ordinateurs portables s’ils sont en soute. Depuis, cette mesure interdisant les ordinateurs portables des cabines a été supprimée par la plupart des aéroports qui l’avaient adoptée.

Source : CNN et https://www.developpez.com/actu/167615/Les-ordinateurs-portables-seront-bientot-bannis-de-la-soute-des-avions-a-cause-d-un-risque-d-incendie-selon-le-regulateur-europeen-de-l-aviation/

Un iPhone 6 prend feu lors d’un vol entre Washington et Hawaï

Un iPhone 6 prend feu lors d’un vol entre Washington et Hawaï

Laisser un commentaire / Avions / Par webmasterprotec

Quand elles surchauffent, les batteries de smartphones peuvent parfois prendre feu. Dernier exemple en date, l’iPhone 6 d’une Américaine qui a pris feu en plein vol. Heureusement, l’histoire se finit bien — sauf pour l’iPhone.

Les cigarettes électroniques ne sont pas les seuls objets à exploser subitement. Les téléphones portables, comme tout appareil disposant d’une batterie au lithium, sont également sujets aux combustions spontanées. En considérant le nombre de smartphones dans la nature, ce genre de phénomène reste marginal et au mieux anecdotique. Dans de nombreux cas, la batterie surchauffe suite à l’utilisation de chargeurs qui ne sont pas d’origine ou non certifiés.

L’iPhone 6 d’Anna Crail est le dernier exemple en date. Cette Américaine était dans un avion pour Hawaï, quand son iPhone s’est transformé en bûche géante. Les causes de l’incident ne sont pas connues, mais le fait que celui-ci ait eu lieu en plein vol rappelle les dangers liés aux batteries. D’après le témoignage d’Anna Crail, l’iPhone en question aurait pris feu alors qu’elle regardait un film.

«  Quand ça a commencé, j’ai cru qu’on s’écrasait, et j’étais genre « oh mon dieu, il y a un feu dans l’avion ». D’un seul coup, il y a eu des flammes de vingt centimètres qui sortaient de mon téléphone, je l’ai jeté sur le sol, il s’est retrouvé sous le siège de quelqu’un, les flammes devenaient de plus en plus grandes et les gens se sont levés ».

Heureusement pour Crail et les autres 162 passagers de l’avion, aucune personne n’a été blessée et le feu a été très rapidement maîtrisé par les membres de l’équipage d’Alaska Air.

Des batteries interdites en soute

Ce problème n’est pas nouveau et suit l’annonce récente de l’OACI (Organisation de l’aviation civile internationale) qui a décidé en février 2016 de bannir les batteries au lithium-ion de la soute des avions.

À partir du 1er avril prochain, il sera donc nécessaire de transporter tout équipement comportant une batterie au lithium-ion dans la cabine. Cette interdiction fait suite aux nombreuses réclamations à l’OACI de la part des pilotes et des compagnies aériennes qui s’inquiétaient de la sécurité des vols.

Toujours au mois de février, la FAA, l’agence gouvernementale en charge des réglementations et des contrôles par rapport à l’aviation civile aux États-Unis, avait émis un bulletin d’alerte pour recommander aux compagnies aériennes d’évaluer les risques liés au transport de batteries au lithium-ion.

Source : https://www.numerama.com/tech/153854-un-iphone-6-a-pris-feu-lors-dun-vol-entre-washington-et-hawai.html