Archives par mot-clé : Plan sauvegarde des oeuvres

EXERCICE PLAN SAUVEGARDE DES OEUVRES PSBC

LE 05/12/2019

EXERCICE INCENDIE AU MUSSE SANDELIN A SAINT OMER

Fausse alerte, seulement un brouillard artificiel provoqué pour une intervention des Sapeurs Pompiers 👩🏻‍🚒🚒 et un exercice d’évacuation en conditions réelles, afin de sensibiliser le personnel et les éventuels visiteurs à une réalité qui pourrait se produire.

couverture Protech Sentinel MA COUVERTURE ANTI FEU et IMPERMEABLE

SOUTENEZ NOTRE PROJET PSO18

J’ai besoin de vous les z’Amis ! ouvrez le lien AVIVA et Votez votez likez et partager ! Pour ce nouveau projet que Gaëtan Fontaine Réseautage porte avec une équipe de professionnels En faveur du soutien que nous pouvons apporter aux biens culturels et du patrimoine et à sa protection.
Cliquez sur le lien suivant et votez :
http://bit.ly/2JnAFyg

Qui sont PSO 18?

PSO18.fr est le projet d’un partenariat de 4 structures 
Gaëtan Fontaine Réseautage Influ-Anse,Amaury Desbas et -PIERRE VAILLANCOURT ( une petite structure Québécoise chargée du site internet du PSO ET Prev Sécurité 62 Bruno Saudemont

NOTRE PROJET

Un outil technique, opérationnel permettant la prise de décision adapté pour les responsables de la sécurité des bibliothèques et musées, afin d’opter pour la meilleure prise de décision.

Ce produit est destiné au départ pour les bibliothèques,  musées pour établissement d’un plan d’urgence en cas de catastrophe ou de sinistre, il sera par la suite adapté aux entreprises et autres administrations.

Cet outil répond aux différentes préocupations préparatoires, facilite l’encadrement des décisions opérationnelles dans un ensemble de problématiques techniques permettant du coup, pour une personne donnée, d’opter pour la meilleure prise de décision.

Elle est utile de bénéficier d’outils « simples » permettant de vérifier et d’analyser rapidement les informations afin de pouvoir prendre la décision à priori la plus adaptée à un instant donné et ce, sans nécessairement avoir des connaissances poussées.

Les outils développés seront une application en ligne ainsi que des accès ‘intranet’ ce qui permettra l’accès rapidement aux informations sensibles afin de favoriser la prise de décision. Les produits proposés dans le cadre de la validation des mises en œuvre pour la protection des œuvres seront adaptés aux réalités de chaque musée ou environnement où sont exposés les œuvres.

Cette outil, répertorira toute les informations en 3D des pièces, les organes de sécurité, les organes techniques des bâtiments, et surtout les œuvres qui seront à évacuer.

Cet outil va reprendre les plans « Etares », « POI », plans d’urgences et comme pour les musées le plan de sauvegarde des œuvres.

Cette outil sera mis à disposition aux services de secours ; mais aussi aux personnels de l’établissement avec un code d’accès par rapport a leurs compétences et droits d’accès   .

Outil sera interactif et adaptable ou complémentaire aux outils embarqués 

NOTRE SITE INTERNET

http://pso18.fr/



LA FABRIQUE AVIVA

Voici un article de La Gazette qui met en lumière les deux participant au concours national « La Fabrique AVIVA ».

Les liens de votes sont :

La carré Fantastik : http://bit.ly/2H6pmJh

PSO18 : http://bit.ly/2JnAFyg

VOTEZ!! POUR PSO18 !!!

Influ-Anse ( Gaëtan Fontaine Réseautage )qui est le porteur du projet pso18.fr au concours La Fabrique d Aviva qui est parrainé par Sébastien Hedin Avivaagence de Saint Omer.

PSO18.fr est le projet d’un partenariat de 4 structures 
Gaëtan Fontaine Réseautage Influ-Anse,Amaury Desbas et -PIERRE VAILLANCOURT ( une petite structure Québécoise chargée du site internet du PSO ET Prev Sécurité 62 Bruno Saudemont

plan sauvegarde des biens culturels

SAINT-OMER PREV’SÉCURITÉ 62 RÉVOLUTIONNE LA PROTECTION DES ŒUVRES AVEC SA COUVERTURE ANTI-FEU

AU CŒUR DES ENTREPRISES. À la tête de Prev’Sécurité 62, Bruno Saudemont, par ailleurs pompier volontaire à Saint-Omer, a mis au point une couverture anti-feu pour laquelle il s’est associé avec Gaëtan Fontaine et Apronor. Les plans de sauvegarde des œuvres (PSO) entrent aussi dans son champ de compétences.

Marion Clauzel | 22/04/2019 Voix du Nord

La couverture anti-feu permet de venir rapidement à bout d’un incendie de voiture.

1

Des extincteurs à la couverture anti-feu

Au départ, Bruno Saudemont, pompier volontaire, est spécialisé dans les extincteurs. Il les installe et les entretient via sa société prestataire de services dans le domaine de la sécurité incendie, Prév’Sécurité 62, une entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL). Il a aussi mis au point une couverture anti-feu, désormais commercialisée. C’est la société Apronor près de Rouen qui la fabrique. Pour ce projet, Bruno Saudemont s’est associé avec Apronor, et aussi avec Gaëtan Fontaine du cabinet conseil Influ-Anse à Lille. La marque Protech Sentinel a été déposée . La couverture anti-feu peut servir à protéger des flammes des œuvres non transportables, quand elle vient recouvrir une statue ou un tableau. Elle peut aussi permettre d’étouffer rapidement un incendie de voiture ou un feu de poubelle, sans avoir recours à l’arrosage. « Cette couverture à base de fibre de roche est imperméable à l’eau, lavable et recyclable », précise Bruno Saudemont.

2

Des plans de sauvegarde des œuvres

Depuis 2018, Gaëtan Fontaine ne fait pas que la promotion de la couverture anti-feu mise au point par l’Audomarois Bruno Saudemont. Il essaie aussi de convaincre les musées et les bibliothèques de sauvegarder leurs œuvres, en adoptant des plans de sauvegarde des œuvres (PSO). Ce type de plan permet aux secours d’évacuer et de sauvegarder les œuvres présentes dans un établissement ou un monument selon un périmètre établi, en cas d’incendie. La cathédrale Notre-Dame de Paris, victime des flammes, lundi soir, bénéficiait d’un PSO. C’est aussi le cas du musée Sandelin à Saint-Omer qui a été l’un des premiers clients de Bruno Saudemont.

Bruno Saudemont et Gaëtan Fontaine, une pochette anti-feu à la main.
Bruno Saudemont et Gaëtan Fontaine, une pochette anti-feu à la main.

3

Pour quels clients ?

Outre le musée Sandelin et son PSO, les clients de Bruno Saudemont sont très variés. Il a équipé en couvertures anti-feu le Château de Grignan ou encore un musée à Châlons-en-Champagne. Parmi ses clients, figurent aussi des privés qui veulent protéger des tableaux chez eux. Prev’Sécurité est contactée par Internet pour des demandes de devis. Reste que pour les couvertures, comme pour les PSO, c’est souvent le budget qui coince. Néanmoins, cela va se développer. Gaëtan Fontaine en est persuadé. « La France a besoin de reprendre en main son patrimoine. Stéphane Bern le fait à sa façon. Moi je peux le faire, en organisant des rédactions de PSO. »

http://www.prevsecurite62.fr

http://www.lavoixdunord.fr/node/571252/paywall?fbclid=IwAR22yfFx8cw5iDkfhLpaThuh3_cdBfhpokRZSYEDNscT5ktlsMLzfHGwIf4

LA VOIX DU NORD DE SAINT OMER PREV SÉCURITÉ 62

AU CŒUR DES ENTREPRISES

A LA TETE DE PREV SÉCURITÉ 62 ,BRUNO SAUDEMONT ,PAR AILLEURS POMPIER VOLONTAIRE A SAINT OMER A MIS AU POINT UNE COUVERTURE ANTI FEU POUR LAQUELLE IL S EST ASSOCIE AVEC GAETAN FONTAINE ET BAPTISTE BIOCHE DE LA SOCIÉTÉ APRONOR. LES PLANS DE SAUVEGARDES DES OEUVRES (PSO) OU (PSBC) ENTRENT AUSSI DANS UN CHAMP DE COMPÉTENCES

LA VOIX DU NORD DE SAINT OMER


FEUX DE VOITURE

Protection incendie dans les musées : des solutions pour protéger le patrimoine

Pour relire les Enquêtes de Watson consacrées à la sauvegarde du patrimoine : http://bit.ly/2IwehT7
Avec des témoignages de Aude Mansouri de l’Association FFCR, Charlotte Le Grelles d’ HEPHATA Evènements & Châteaux, Nicolas Dias de la Fondation du Patrimoine (à l’époque de la parution de l’interview), Bruno Saudemont de Prévention Sécurité 
Merci encore Mon cher Watson (Aurélie Romand)pour l’article 
https://www.moncherwatson.fr/…/Protection-incendie-musees-p…
#incendienotredamedeparis
#protectiondesbiensculturels
#pso18fr
#prevsecurite62
#cathédrale
#Intervention#NotreDame

https://bit.ly/2IwehT7?fbclid=IwAR2i0E9A8n2BB7Z8I1u-faT07H_wgOI20BbDeQdKgyktM4xiUgfLzPLgov0

Protection incendie dans les musées : des solutions pour protéger le patrimoine

01/10/2018

parAurélie R.

Le 3 septembre dernier, l’incendie du musée de Rio au Brésil a ému le monde. 

Mon cher Watson a choisi d’enquêter sur la protection des œuvres d’art et artefacts conservées dans les musées. Feu, inondation, insecte, Watson va faire le tour des risques qui guettent notre patrimoine.


Pour ce premier chapitre, nous avons rencontré Bruno Saudemont, pompier volontaire et créateur de l’entre Prev Sécurité 62 qui met en place des stratégies de prévention contre les risques d’incendie dans les établissements recevant du public.

– Bonjour Bruno, pouvez-vous nous présenter votre parcours professionnel ?

Je suis sorti de l’école à 18 ans avec un CAP mécanicien auto. Je suis entré dans le monde du travail, en parallèle de mon activité de sapeur-pompier volontaire – activité que j’exerce toujours. Suite à un licenciement en 2010, j’ai suivi une formation « création d’entreprise » en 2011/2012 et j’ai créé mon entreprise 2013

– Qu’est-ce que Prev Sécurité 62 ?

J’ai créé mon entreprise en autoentrepreneur le 5 mai 2013. Suite à un bon développement de l’entreprise, en juillet 2016, Prev Sécurité 62 est passé au statut EIRL.

Mon champs d’opération principal est assez large. Il va de la vente, l’installation et la maintenance des extincteurs, la formation incendie, l’élaboration de plans d’évacuation et d’intervention, la mise en place des POI (plan d’opération interne), de plans de sauvegarde des œuvres d’art, l’installation d’alarmes type 4 permettant de lutter contre les incendies, l’installation de BAES (bloc autonome d’éclairage de sécurité) à la mise en conformité des établissements recevant du public.

Ma deuxième activité est en développement. Je travaille à la mise en place de couvertures,  housses, pochettes anti-feu pour les musées principalement. Ces protections peuvent servir également pour d’autres activités comme les bibliothèques par exemple. La résistance de nos produits est 900°C pendant 30 minutes. Elles sont également anti-acide et imperméables a l’eau.

– En quoi la sécurité incendie est-elle un enjeu pour les musées et leurs réserves ?

La raison principale est tout simplement le risque de la perte de l’œuvre. Sans aller jusque là, il y a aussi la détérioration de l’œuvre. Les conséquences sont des frais considérables pour permettre la restauration de l’œuvre (même s’il ne sera plus vraiment « l’original ») ; c’est surtout la perte de notre histoire et de notre patrimoine historique ou culturel.

Un musée est aussi un symbole et lieu important dans le cœur d’une ville. Un incendie, c’est une perte pour le musée, c’est un risque de perte d’argent s’il doit fermer, voir aussi un risque de chômage technique pour le personnel.

La sécurité incendie, c’est surtout faire une prévision des risques. C’est prévoir les moyens de lutte  en cas de déclaration d’un incendie,, et les moyens à mettre en œuvre pour empêcher la propagation des flammes et maîtriser le sinistre.

– Comment se déroule une mission type ?

L’audit se passe en plusieurs temps :

  • 1er temps : étude des risques autour du musée, risques industriels, routiers, naturels…
  • 2ème temps : étude au niveau du bâtiment  (entretien, protection incendie…)
  • 3ème temps : étude de son fonctionnement, des conditions de travail de son personnel et différents services… Nous pouvons également former le personnel du musée à la mise en place du plan de sécurité, des exercices de sauvegarde qui doivent être mis en place avec les sapeurs-pompiers et les membres du musée.
  • 4ème temps : inventaire des œuvres, et mise en place des fiches de procédures, mise en place des outils d’aide à la décision comme la priorité de sauvetage des œuvres. Cette décision est prise en étroite collaboration avec les conservateurs

– Les projets de sauvegarde incendie peuvent-ils être utilisés dans d’autres cas ?

Oui, les couvertures peuvent être utilisées contre les eaux d »extinctions ou les inondations. Elles  résistent aux PH acides et base

Merci à Bruno Saudemont pour ses réponses à nos questions.

PLAN SAUVEGARDE DU PATRIMOINE ET DES BIENS CULTURELS

PLAN SAUVEGARDE DU PATRIMOINE ET DES BIENS CULTURELS

Pour le plan sauvegarde des œuvres, le plus intéressant et aussi le plus sécurisant.

Et de mettre une véritable politique de prévention aux risques, les plus courants inondations, incendies voir aussi les risques auxquels on pourrait rencontrer avec un facteur de risque élevé exemple tremblement de terre.

C’est déjà respecter la règlementation des ERP , et aussi entretien des moyens de lutte incendie ,maintenance du matériel exemple les climatiseurs , armoires électriques, les surcharges électriques ,entretien du bâtiment,  respecter les consignes etc.     

Déjà de mettre tous les moyens de détection départ de feu et dispositif pour combattre celui-ci au départ et de ralentir sa progression.

De limiter les risques d’éclosion et de propagation d’incendie 

Pour les innondations c est de mettre des captueurs au sol, voir des pompes de relevages en cas innondation

DEJA UNE BONNE PREVENTION LES RISQUES SONT TRES REDUITS

Le risque zéro n’existe pas, une défiance technique et même humaine.

LE DERNIER REMPART

C’est là qu’intervient le plan sauvegarde des biens culturels, une préparation et une mise en œuvre de protection des biens, soit par l’évacuation de celle-ci ou par une protection sur les lieux, si celle-ci ne peut pas être évacuée.

Ce Plan doit être simplifié pour les sapeurs-pompiers, qu’ils trouvent les réponses de suite, savoir par exemple la salle impactée et les œuvres à évacuer et aussi le lieu de stockage par rapport au sinistre déjà aussi en premier lieu les coupes énergies , eau, fluide ,stockage etc. .

Tous les musées n’ont pas de plan Etare 

Le PSO plan ressemble au plan Etare, mais vraiment destiné  pour les musées.

Le PSO est un travail équipe et aussi interservices, mairie, SDIS, etc.   

PSO18.fr/

Il sera un outil simple, a utiliser par les services de secours.

Les informations seront très facilement accessibles et directs .

Les sapeurs pompiers n auront pas besoin d attendre après le personnel de direction pour agir , ils auront accès à aide d une application sur leur téléphone sécurisé ,seul le COS pourra avoir accès , il sera aussi un outil d’aide a la décision

Exemple pour trouver une oeuvre a évacuer , sa localisation ,la façon de manipuler et son lieu de repli sera indiqué .

Mais pso18.fr/ sera complet et détaillé , sur le plan d urgence

Il suivra la note du 10 Juin 2016 de la direction générale des patrimoines

Ce document a été élaboré en 2015-2016 par la mission sécurité-sûreté-accessibilité de l’inspection des patrimoines en lien avec les services de la direction générale des patrimoines (service interministériel des archives de France, service des musées de France, service du patrimoine). Il se veut respectueux des caractères particuliers des biens et des locaux concernés par les différents services.

Constituant une priorité du ministère rappelée dans la DNO 2016-2017, il remplace la circulaire du MCC/DAPA en date du 02/05/2000.

http://www.culture.gouv.fr/Thematiques/Conservation-restauration/Plans-de-sauvegarde-Securite-Surete/Plans-de-sauvegarde-et-d-urgence/Plan-de-sauvegarde-des-biens-culturels-juin-2016

Norme ISO 21110

Norme ISO 21110 sauvegardes des biens culturels du patrimoine 
La norme ISO 21110 a pour domaine d’application le suivant :

Le présent document fournit un contexte pour la planification, la réponse et le rétablissement des fonds ou collections face aux situations d’urgence, compte tenu d’autres plans existants. Le présent document donnera aux intervenants et autres parties prenantes un schéma général pour la planification, la réponse et le rétablissement. Le présent document ne traite pas des causes d’un incident, mais de ses conséquences et de ses impacts au sens large. Il établit des exigences pour tous les types de fonds et collections d’archives et de bibliothèques.

Je ne connais pas les motivations de la commission miroir française qui suit le comité ISO en question, mais parfois il est plus intéressant de soutenir une norme internationale plutôt qu’une NF pure, car cela permet un meilleur dialogue entre les pays qui l’appliquent et une meilleure interopérabilité (le même document sert de référence dans plusieurs pays).

https://www.facebook.com/Plan-sauvegarde-des-%C5%93uvresculturel-et-du-patrimoine-732510133517963/?ref=gs&__tn__=%2CdkC-R-R&eid=ARCWtiJq97G_Q-ubHpVPwGHqV5oor8zOCKvcwmzxA52dTomtlOMLAPOXAUc0x1vDGiKEjaeuLY2iUYUq&hc_ref=ARRZ-HKaTRVUuuxi6ySrF-juHdKsnrAY_BIr23C6n9ZMkKmDEfFYmSvKg0zk7Jgkv6s&fref=gs&dti=1534896196759340&hc_location=group

plan de sauvegarde des biens culturels

Document diffusé, par note du 10 juin 2016 du directeur général des patrimoines, d’une part aux établissements publics et services à compétence nationale relevant du ministère de la culture et de la communication et d’autre part aux directions régionales des affaires culturelles invitées à en promouvoir l’application dans les monuments historiques, les musées et les services d’archives de leurs territoires.

Ce document a été élaboré en 2015-2016 par la mission sécurité-sûreté-accessibilité de l’inspection des patrimoines en lien avec les services de la direction générale des patrimoines (service interministériel des archives de France, service des musées de France, service du patrimoine). Il se veut respectueux des caractères particuliers des biens et des locaux concernés par les différents services.

Constituant une priorité du ministère rappelée dans la DNO 2016-2017, il remplace la circulaire du MCC/DAPA en date du 02/05/2000.

PSO18.fr nous mettons en place un PLAN DE SAUVEGARDE DES BIENS CULTURELS

Destiné surtout aux Sapeurs Pompiers , il est un outil d’aide à la décision surtout un outil d’aide aux premiers intervenants donc les sapeurs pompiers , pour savoir quelles sont les œuvres prioritaires .

PSO18.fr est un outil et un plan complémentaire au plan Etare

Cet outil sera en plusieurs volets

Donner le maximum d info aux sapeurs pompiers

Mais la trame et mise en place du PSO pour le personnel du musée .

http://www.culture.gouv.fr/content/download/150061/1602485/version/1/file/Plan%20de%20sauvegarde_version%20DG.pdf

http://crd.ensosp.fr/doc_num.php?explnum_id=7963