Aller à la barre d’outils

Prev securite62 FORMATIONS EN SÉCURITÉ INCENDIE DANS LE PAS-DE-CALAIS, LE NORD ET LA SOMME

PREV SECURITE62 propose des formations en sécurité incendie dans le Pas-de-Calais (62), le Nord (59) et la Somme (80) ; pour les particuliers, entreprises, industriels, administrations ou toute autre personne souhaitant se former à la maîtrise des risques incendie.

Nous assurons diverses formations en sécurité incendie accessibles à tous et de courte durée, afin d’assurer la protection et la sécurité de chacun si un incident de nature incendiaire se déclare.

Voici nos principales formations incendie  que Prev Sécurite 62 propose:

  • Équipier Première Intervention
  • Évacuation

FORMEZ VOS COLLABORATEURS À LA MANIPULATION DES EXTINCTEURS

SÉCURITÉ INCENDIE FORMEZ VOS COLLABORATEURS À LA MANIPULATION DES EXTINCTEURSEn matière de sécurité en entreprise, l’article L4121-1 du Code du travail prévoit une obligation de formation au profit des salariés.

OBJECTIF :Chaque employé doit être capable d’intervenir efficacement sur un début d’incendie au moyen d’extincteur ou un R I A et organiser une évacuation.

Après chaque formation en sécurité incendie suivie, une attestation de formation incendie vous sera délivrée.

Formations en sécurité incendie Hauts-de-France

Nos formations en sécurité incendie vous permettent de connaître les mesures de prévention efficaces, permettant d’anticiper les risques et d’adopter les bons réflexes, pour agir rapidement et efficacement en cas de départ de feu.

Ayant un but informatif et préventif, nos formations en sécurité incendie vous permettront d’acquérir les principes fondamentaux de lutte contre l’incendie, d’apprendre à manipuler le matériel de protection incendie, connaître les consignes de sécurité et consignes d’évacuation, effectuer le contrôle d’extincteur, etc.

POUR RENSEIGNEMENT

CONTACT LE 06/25/70/22/01

Qui doit payer les extincteurs Locataire ou Propriétaire ?

QUI DOIT PAYER LES EXTINCTEURS LOCATAIRE OU PROPRIÉTAIRE ?

Réponse pour les entreprises : L’achat et entretien des extincteurs sont à l’entière charge des exploitants. le type d’extincteur à installer est en fonction de la nature des risques de l’entreprise propriétaire ou locataire du local.

De plus, chaque entreprise se doit de pouvoir justifier auprès de pouvoir public ou de leurs assurances d’un équipement de protection est de lutte contre l’incendie.

Réponse pour les immeubles d’habitation : Pour les immeubles d’habitation, l’achat et entretien des extincteurs sont à l’entière charge des propriétaires, cette charge n’est pas récupérable sur le locataire, car ne figurant pas dans la liste des charges récupérables par le bailleurQue dit la loi sur la mise en place d’extincteurs ?Extincteur portatif – Service de maintenance & installation des extincteurs d’incendie »

La maintenance regroupe ainsi les actions de dépannage et de réparation, de réglage, de révision, de contrôle et de vérification des équipements matériels (machines, véhicules, objets manufacturés, etc.)ou même immatériels (logiciels).

En l’occurrence, Prev Securite 62 vous propose l’installation, la maintenance et la remise en état de vos extincteurs, un des avantages notoires de notre entreprise est que nous sommes habilités à intervenir sur tout type toute marque d’extincteur quelque soit le fabriquant.Dois je payer les frais d’ entretien d’extincteur chaque année ?

Au-delà des implications et responsabilités assurance pour le remboursement de vos biens en cas d’incendie ou en cas de contrôle des organismes officiel tel que l’inspection du travail ou commission de sécurité, votre extincteur doit d’abord vous protéger et être opérationnelle pour votre sécurité face à un incendie.

Il n’y a rien de plus stupide que de se retrouver face à un feu avec un extincteur qui ne fonctionne pas ! ! !Bien sûr lorsque nous parlons d’incendie, nous entendons par départ de feu. Un incendie maitrisable par un extincteur.

Votre extincteur est fait pour être utilisé dans un délai maximum de trois minutes après le début de l’incendie au-delà, la propagation de l’incendie étant très rapide mieux vos laisser les services de secours des pompiers s’occuper de maitrisé l’incendie.

Les pompiers sont des professionnels et ils ont les équipements adaptés lorsque le feu prend des proportions plus conséquentes.

Avant de prendre une décision dans le choix de votre fournisseur de maintenance des extincteurs, il est très important de savoir avec précision ce qui va être réalisé lors de l’entretien de maintenance de votre extincteur.

Toutes les sociétés de maintenance extincteur non pas le même niveau d’exigence de qualité de travail, tous non pas les mêmes outillages pour réalisé la maintenance. Mais surtout tous nous pas la même vision de notre profession.

DESTRUCTION NIDS DE GUÊPES ET FRELONS À ST OMER

Un nid de guêpes ou de frelons s’est logé dans votre habitation

destruction nid de guêpes et frelons

Un nid de guêpes ou de frelons s’est logé dans votre habitation ou dans vos locaux professionnels ? Alors n’intervenez pas tout seul car l’attaque d’un essaim de guêpes ou frelons peut être mortelle ! Contactez plutôt nos professionnels de la destruction de nid de guêpes à ST Omer qui sauront agir de façon sécurisé et de façon efficace !

COMMENT RÉAGIR SI VOUS TROUVEZ UN NID DE GUÊPES OU FRELONS ?

Premièrement, ne tentez jamais de vous débarrasser d’un nid de guêpes ou de frelons par vos propres moyens. Ces insectes vous chargeraient car ils se percevraient menacés ! De nombreuses piqûres de ces insectes peuvent être fatales. Tous les ans sur le territoire national, des drames surviennent liés à une attaque d’essaim de guêpes ou frelons. Malheureusement, c’est parce que ces personnes ont tenté de se débarrasser du nid elles mêmes sans entrer en contact avec un spécialiste de la lutte contre les nuisibles.

Faites plutôt détruire le nid de guêpe ou de frelon par notre société spécialisée dans la destruction de nids hyménoptères à ST Omer.

OÙ PEUT SE LOGER UN NID DE GUÊPES OU FRELONS ?

Les nids de guêpes ou frelons s’installent généralement dans les mêmes lieux. Ils peuvent s’installer sur vos lieux de vie ou encore à proximité de vos locaux professionnels. Dans tous les cas, notre société de destruction de nid guêpes et frelons à ST Omer arriva toujours à remédier le problème. Ci-dessous, retrouvez une liste des coins les plus habituels où l’on retrouve des nids :

  • dans un caisson de volet roulant
  • sur un velux
  • sous ou sur un toit
  • sur un balcon
  • dans un conduit de cheminée
  • dans un mur ou une cloison
  • dans les combles ou le grenier
  • dans le sol
  • dans un arbre ou une souche
nid de guepes dans un grenier

QUI APPELER POUR ENLEVER UN NID DE GUÊPES OU FRELONS ?

Il y a quelques années encore, c’étaient les pompiers qu’il fallait appeler et qui se chargeaient d’enlever le nid de guêpes et en outre : de façon gratuite. Aujourd’hui, dans presque l’intégralité des départements en France, les sapeurs pompiers n’interviennent plus et vous redirigent vers une entreprise privée de lutte contre les nuisibles comme PREV SECURITE62

Nid de guêpe - Le Jardin de Cathline

QUEL PRIX POUR DÉTRUIRE UN NID DE GUÊPES OU FRELONS ?

Nos interventions débutent à partir de 75€. Ce tarif concerne les nids facilement accessibles. Dans ce tarif est inclut :

  • le déplacement
  • la suppression du nid
  • l’enlèvement du nid
  • la garantie sur l’ensemble de la saison des hyménoptères

Notre tarification est dépendante de la difficulté de destruction du nid. Elle varie notamment selon la hauteur et la difficulté d’accès au nid de guêpes ou frelons. Nous réalisons toujours un devis sur place avant l’intervention, ce qui vous promet une facturation claire et sans mauvaise surprise. Alors si vous avez un nid de guêpes ou frelons à ST Omer, contactez-nous vite !

LES GUÊPES ET LES FRELONS : ESPECES ET CARACTERISTIQUES PHYSIQUES

Vespula, vespa : la grande famille des hyménoptères

La guêpe comme le frelon sont des insectes de la famille des hyménoptères.

Cette famille est une des plus importantes de la classe des insectes.

On ne dénombre pas moins de 130 000 espèces dans le monde.

Ces espèces comptent une grande part de pollinisateurs ? comme l’abeille qui est essentielle à l’équilibre de nos écosystèmes.

En France, les principaux représentants de cette famille sont : l’abeille, la guêpe, le frelon, le frelon asiatique et le bourdon.

Tous ces insectes sont composés de trois segments : tête, thorax et abdomen.

La paire d’ailes est fixée sur le thorax et c’est l’abdomen qui est le plus grand segment et dont les couleurs permettent souvent de distinguer les espèces.

Au bout de cet abdomen se trouve souvent un dard ou un aiguillon.

La famille des hyménoptères est passionnante par la diversité des espèces.

De nombreux articles scientifiques se trouvent facilement sur internet.

Quelles espèces de guêpes en France

Dans le monde, il existe de nombreuses espèces de guêpes, en France, les deux espèces de cet insecte les plus communes sont : Vespula vulgaris : les ouvrières mesurent entre 12mm et 17mm et sont de couleur jaune et noir avec 4 points jaunes sur le thorax.

Il s’agit d’une espèce endémique du supercontinent eurasiatique. Vespula germanica : tout comme sa cousine vespula vulgaris, elle est jaune et noir, mais ne possède pas de points jaunes sur le thorax.

Elle est originaire d’Europe et mesure une dizaine de millimètres.

Quelles espèces de frelons en France

Les frelons sont des insectes redoutés en France et surtout depuis l’arrivée des frelons asiatiques.

On distingue principalement deux espèces de frelons en France : Vespa crabro : elle ressemble à une guêpe, mais en deux fois plus grand.

On l’appelle le Frelon européen et on le retrouve depuis des décennies en France. Vespa velutina : il est de couleur plus sombre (jaune sombre, orange sombre) et est bien plus noir.

Le frelon asiatique est une espèce invasive en France et extrêmement agressive.

Votre simple passage à côté d’une ruche peut déclencher une attaque !

DE QUOI SE NOURRISSENT LES GUÊPES ET LES FRELONS

Les frelons et les guêpes se nourrissent essentiellement de nectar de fleur et d’arbre, ainsi que de divers sucs végétaux.

Certaines espèces, comme les frelons asiatiques, peuvent se nourrir d’autres insectes.

Parmi leur régime alimentaire, on peut donc retrouver l’abeille et même les mouches, moustiques ou fourmis.

PRÉSENCE DE NID DANS VOTRE JARDIN ET MÊME DANS VOTRE MAISON

Les guêpes et les frelons européens ont tendance à placer leurs nids dans la nature, dans les bois ou à l’abris des regards dans votre jardin.

Les frelons asiatiques, quant à eux, n’hésitent pas à placer leurs nids au coin de votre maison ou même dans votre maison. Ils ont aussi pour fâcheuse habitude d’envahir un nid d’abeilles placé dans la nature ou dans les bois.

De quoi sont fait les nids de guêpes et de frelons ? Les ouvrières, que ce soit chez le frelon ou la guêpe, ingurgitent des restes de végétaux, d’écorces… une fois mélangés, prédigérés avec un liquide dans l’estomac de ces insectes, ces restes arrivent à former un espèce de papier cartonné.

En touchant un nid vide, vous vous apercevrez que la consistance ressemble à s’y méprendre à du papier maché.

 Les différentes catégories sociales au sein d’un nid Parmi cette famille d’insectes, on retrouve différentes castes sociales.

En effet, tout comme pour les fourmis, les guêpes et les frelons possèdent une vie sociale dense.

  • Reine : les reines sont des insectes plus grands que leurs congénères.

Elles sont à l’origine de la construction du nid et passent l’essentiel de leur vie à pondre.

Elle peuvent survivre à l’hiver.

  • Ouvrière : c’est là l’essentiel de la colonie.

Les ouvrières ont pour mission de s’occuper de la reine, des œufs et des larves.

Elles apportent la nourriture à la reine et aux larves et elles agrandissent la taille du nid tout en le défendant contre d’éventuels agresseurs.

Les ouvrières sont stériles et ne quittent pas la colonie, sauf pour chercher de la nourriture.

  • Mâle : vers la fin de l’année, la reine, qui jusque là pondait principalement des œufs donnant des ouvrières, se met à pondre des œufs qui donneront des mâles. Les mâles quitteront la colonie dans le seul but de féconder une femelle.
  • Femelle non stérile : comme les mâles, les femelles non stériles viennent au monde vers la fin de l’année. Elles quittent la colonie dans le but de s’accoupler.

Une fois fécondées, elles passent l’hiver et deviendront des reines au printemps.

Durant l’hiver, certaines espèces peuvent même se cacher sous la terre.  

NIDS DE GUÊPES ET DE FRELONS : DANGERS ET RISQUES POUR LA SANTE

La réaction allergique En France et dans le monde, on estime qu’environ une personne sur cent est allergique à la piqûre d’un insecte de la famille des hyménoptères (guêpe, frelon, abeille…).

La réaction allergique n’est pas, à proprement dit, due à la piqûre elle-même, mais au venin qu’injecte l’insecte avec son dard.

La réaction allergique commence à l’endroit de la piqûre avec un gonflement important, des démangeaisons, des douleurs et une rougeur.

Rapidement la réaction peut se généraliser avec un gonflement du visage. La victime risque alors l’œdème de Quincke et le choc anaphylactique.

En présence d’un tel cas, appelez un SAMU ou rendez-vous dans l’hôpital le plus proche si vous êtes à proximité.

3 RAISONS DE NE PAS FAIRE SOI-MÊME LES NIDS DE GUÊPES ET DE FRELONS

  • 1. Dangers : il est extrêmement dangereux de s’attaquer à un nid, le matériel de protection contre les piqûres est réservé aux professionnels. Il faut bien se rendre compte que lorsque l’on s’attaque à un nid, ce sont des dizaines voire des centaines d’insectes qui fondent sur vous. Chaque individu est équipé d’un dard et de venin et contrairement à l’abeille, la guêpe et le frelon peuvent vous piquer à de multiples reprises !
  • 2. Inefficacité : il n’existe pas un produit insecticide suffisamment efficace pour permettre à un particulier de venir à bout d’un nid de guêpes ou de frelons. Vous pourrez tuer quelques individus avec les produits disponibles en grandes surfaces ou sur internet, mais la destruction d’un nid est un travail de professionnel.
  • 3. Perte de temps : tous les jours la reine pond des dizaines d’œufs donc plus vous allez tarder à faire appel à un professionnel, plus l’intervention sera de grande ampleur.

La GUÊPE, le NID de Guêpes

La Guêpe est un insecte appartenant à l’ordre des Hyménoptères.

  • Deux paires d’ailes membraneuses + ou –  translucides dont la seconde est difficile à voir car  plus petite,
  • Un appareil buccal de type broyeur-lécheur,
  • Une métamorphose complète : oeuf – larve – nymphe – adulte
  • Un dard

Aujourd’hui, plus de 200 000 espèces ont été décrites dans le monde, représentant qu’une partie des espèces existantes.

On peut classer les différentes espèces de guêpes en deux catégories:

  • les guêpes solitaires
  • les guêpes sociales

– Les guêpes solitaires vivent et travaillent seules : la plupart ne construisent pas de nids. Toutes les guêpes solitaires adultes sont fertiles. Ce sont souvent des guêpes parasitaires qui pondent leur œuf dans d’autre insectes en se développant au détriment de celui ci.
De plus en plus utilisée en lutte biologique pour parasiter d’autres insectes nuisibles.

– Les guêpes sociales vivent en colonies. Toutes construisent un nid, plus ou moins élaboré, pouvant contenir en fin de saison plusieurs milliers d’individus. La colonie a une organisation de type REINE – OUVRIÈRES stériles avec naissance de mâles et de femelles fécondes à une période précise de l’année.

https://i1.wp.com/sain-et-naturel.ouest-france.fr/wp-content/uploads/2018/11/insectes-jaunes-et-noirs-1.jpg?w=474&ssl=1
Nid de guêpe - Le Jardin de Cathline

Intéressons nous aux guêpes sociales (celles qui vivent en groupe) car ce sont elles qui vont nous importunes tout au long de l’été. Leur nid est celui que l’on connaît généralement en « papier mâché » marron. La guêpe fabrique cette pâte à papier en mélangeant sa salive avec de la cellulose (principal constituant du bois) qu’elle récolte en rognant de façon très superficielle du vieux bois et de l’écorce de jeunes rameaux. Leur nid peut se trouver quasiment n’importe où, occupant tout ou partie du volume disponible, tout en épousant les formes du support. C’est ainsi qu’un nid peut se retrouver dans nos boites aux lettres, envahir une double cloison, un plafond, un cabanon de jardin, votre cheminée ….et ce ne sont là que quelques exemples ! Chaque année, les guêpes abandonnent leur ancien nid de papier et en reconstruisent un nouveau. Ces nids sont donc à usage unique et ne seront jamais recolonisés l’année d’après.

Si vous avez l’occasion d’avoir un nid vide, observez la façon dont ce nid est construit et vous verrez que la nature fait magnifiquement les choses.

Les guêpes sont noires et jaunes avec des taches et des dessins caractéristiques pour chaque espèces.
La pubescence (poil) est quasiment nulle ce qui les différencient des abeilles.
Les guêpes ont un resserrement au niveau de l’abdomen, d’où l’expression avoir une taille de guêpe, alors que l’abeille est trapue.

Le frelon européen, nettement plus gros (jusqu’à 40 mm) présente, en plus, des nuances de roux sur le thorax et l’abdomen

Les guêpes sont noires et jaunes avec des taches et des dessins caractéristiques pour chaque espèces.
La pubescence (poil) est quasiment nulle ce qui les différencient des abeilles.
Les guêpes ont un resserrement au niveau de l’abdomen, d’où l’expression avoir une taille de guêpe, alors que l’abeille est trapue.

Le frelon européen, nettement plus gros (jusqu’à 40 mm) présente, en plus, des nuances de roux sur le thorax et l’abdomen

Cycle de développement et organisation sociale

Contrairement à d’autres insectes sociaux, telles que les abeilles, les fourmis ou les termites, les sociétés de guêpes et frelons sont annuelles.

Au printemps, une femelle fécondée l’année précédente que l’on va appeler improprement la reine, fonde une nouvelle société. Elle choisit un emplacement et commence la construction des premières alvéoles du nid. 

Elle y dépose les premiers œufs et élève les larves qui en sortent.

Après nymphose, ces larves deviennent des ouvrières stériles qui poursuivent la construction du nid et approvisionnent la colonie.

La reine, elle, se consacre alors exclusivement à la ponte

A la fin de l’été, les œufs donnent des mâles et des femelles fertiles qui seront fécondées..

Aux premiers froids, le nid périclite et toute la colonie disparaît ; seules les femelles fécondées hivernent dans un abri naturel.

Les nids sont fabriqués à partir de bois d’origines diverses, transformés en papier par trituration.

Achevés, ils sont de forme et de tailles variables et peuvent contenir de quelques dizaines à plusieurs milliers d’individus, selon l’espèce. Apparents ou cachés, on les rencontre dans les endroits les plus variés : tronc d’arbres creux, coffrages de volets roulants, cheminées, greniers… à la cime des arbres aussi bien que dans le sol. On les repère surtout grâce aux allées et venues diurnes des ouvrières qui peuvent aller chercher leur nourriture assez loin du nid.

Les besoins en nourriture sont doubles : des substances carnées pour les larves (cadavres d’insectes, fragments de viande …) et des matières sucrées (fruits) et protéines animales ou végétales (pollens) pour les adultes.

Pour nourrir les larves, les adultes capturent des quantités très importantes de mouches, chenilles et autres insectes (moustiques…)

Nuisances

Elles sont de plusieurs natures :

– Piqûres :

Ces insectes sont piqueurs : Toutes ces guêpes peuvent piquer en injectant un venin à l’aide de leur aiguillon. Contrairement aux abeilles qui perdent leur aiguillon après avoir piqué, les guêpes sont capables d’utiliser plusieurs fois de suite cet aiguillon. L’abeille est capable de retirer son dard du corps d’autres insectes, mais les barbes de lancettes le font s’ancrer profondément dans la peau humaine. De ce fait, l’extrémité de l’abdomen se déchire littéralement, laissant le dard en place. Chez les guêpes, les barbes sont cependant plus petites, ce qui leur permet facilement de retirer leur dard et de l’utiliser à nouveau.(sauf les mâles). Elles utilisent leur aiguillon pour injecter leur venin et sont susceptibles de piquer plusieurs fois.

Ces piqûres très douloureuses peuvent, selon leur localisation, (gorge, cou …) provoquer des œdèmes entraînant un étouffement parfois mortel.

Des réactions allergiques (choc anaphylactique) très graves, parfois mortelles également, surviennent dans certains cas.

Les piqûres sont tout aussi dangereuses pour les animaux domestiques que pour les humains.

– dégradation et pollution des aliments

– perturbation du cadre de vie, phobie de la prolifération des insectes.

Obligation de traitement

En raison des inconvénients et des dangers qu’ils représentent, les guêpes, frelons et polistes sont responsables de nuisances. Le Règlement Sanitaire Départemental oblige donc les occupants de logements et de locaux de préparation ou de vente d’aliments à prendre les mesures de protection qui s’imposent.

Destruction nid de guepes nord pas de calais

drame lié à une batterie au lithium

Nouveau drame lié à une batterie au lithium, le 16 mai, à proximité d’Orléans : Décès d’une mère de famille de 40 ans et hospitalisation à Necker des 2 enfants pour intoxication. Condoléances et courage pour cette famille.

L’incendie s’est déclenché la nuit, pendant la phase de charge, sur une batterie récente de trottinette, au rez-de chaussée de la maison. Les membres de la famille ont été réveillés par les fumées. A ce moment-là, il était déjà trop tard pour éteindre l’emballement thermique.
Il sera instructif de suivre le rapport d’enquête.

Les puissances des batteries de trottinette oscillent généralement entre 120 et 400 Wh. A titre de comparaison, une batterie électrique de voiture aura une capacité de 50 000 Wh.
A partir de 100 Wh, elles sont cependant soumises à la règlementation du transport de marchandises dangereuses.

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/une-trottinette-electrique-pourrait-etre-a-l-origine-de-l-incendie-mortel-d-ingre-1652963175

PRIX DE L’INNOVATION DES SAPEURS-POMPIERS DE FRANCE ÉDITION 2022

Emmanuel Carrie et Prev securite 62 se presentent au concours .

A suivre !!!

LA PRESENTATION DE NOTRE PRODUIT VOUS SERA PRESENTE

PROCHAINEMENT .

LES GROSSES LIGNES DE NOTRE PROJET

Les batteries au lithium sont très répandues dans tous les secteurs, avec des marchés en forte croissance en
Europe. Toutefois, ces batteries sont soumises à des restrictions et interdictions de transport au regard de
leurs risques chimiques, d’incendie et d’explosion. En France, depuis le début de l’année 2022, les usagers et
professionnels de la micro-mobilité ont subi 15 graves incendies, dont un décès. Ces sinistres médiatisés,
détaillés en annexe, impliquent les vélos et les trottinettes électriques et/ou leurs batteries lithium en charge.
Un pack de batterie lithium rechargeable est constitué d’un assemblage de nombreuses cellules
(accumulateurs) branchées entre-elles. Il suffit qu’une cellule défectueuse ou endommagée dépasse les 75°C
à 100°C pour se retrouver dans une situation qui dégénère, avec la chaleur qui se propage aux cellules
adjacentesjusqu’à l’emballement thermique. Les fumées sont fortement toxiques et d’autres composés nocifs
s’échappent du boitier de protection et/ou de l’équipement.
Face à ce problème émergent de sécurité des biens et des personnes, la priorité est de réduire les risques
associés au stockage et à la recharge des batteries lithium en milieu confiné et habité.
Avec la conception de produits innovants dotés des textiles techniques isolants haute température, nous
développons des solutions pour contenir l’explosion de la batterie, le feu et filtrer les fumées toxiques.
Notre projet vise à réduire les risques auxquels sont potentiellement exposés les utilisateurs, leur entourage,
les services de secours, et indirectement leurs assureurs.

PRIX DE L’INNOVATION DES SAPEURS-POMPIERS DE FRANCE ÉDITION 2022
PRIX DE L’INNOVATION DES SAPEURS-POMPIERS DE FRANCE ÉDITION 2022

PPMS

NOUVEAU PRODUIT DISPONIBLE CHEZ PREV SECURITE 62

FABRICATION FRANCAISE

TABLEAU D’ALERTE PPMS RADIO AVEC RÉPÉTEUR – REF : 11202

Le dispositif de confinement PPMS (Plan Particulier de Mise en Sécurité) est adapté pour répondre aux risques majeurs, dans le cadre du plan Vigipirate au niveau « alerte attentat ». Il répond aux mesures de sécurité mises en place par le Ministère de l’Education Nationale pour les écoles et établissements scolaires.

Le dispositif de confinement déclenche une alerte spécifique « alarme de confinement ». Il permet le déclenchement immédiat du PPMS et l’application de toutes les consignes prévues dans le guide de bonnes pratiques remis aux chefs d’établissement.

Le tableau d’alerte PPMS radio (11202) est équipé du nouveau système radio répéteur Axendis.

Cette nouvelle génération confère une excellente portée au système, les signaux peuvent être relayés entre les différents modules sur une même installation.

L’ensemble de la gamme d’alerte PPMS est aussi constitué de tableau d’alerte PPMS secteur équipés de 1 à 2 zones.

DIFFUSEUR SONORE FLASH RADIO PPMS AVEC RÉPÉTEUR – REF : 11203





L’avertisseur sonore lumineux flash radio répéteur offre 3 possibilités en fonction de sa configuration (sonore, sonore lumineux flash ou lumineux flash seul). II s’intègre dans les systèmes d’alerte PPMS radio et s’associe à un groupe composé d’éléments radio de la gamme AXENDIS.
II est utilisé pour avertir les occupants d’un bâtiment de la présence d’un risque d’attentat. II diffuse le son alerte attentat ainsi que l’alerte lumineuse. II est particulièrement adapté pour les locaux bruyants ou occupés par des personnes sourdes ou malentendantes.
Les avertisseurs sonores doivent être audibles de tous les points du bâtiment où ils sont installés. 
L’avertisseur sonore lumineux flash radio répéteur s’intègre à un groupe radio préexistant. Son protocole radio permet de s’affranchir des contraintes d’un système maître/esclave classique et d’introduire un nombre quasiment illimité de dispositifs à un groupe (dans la limite de 10 rebonds de signal max. entre la source et le dernier récepteur).
Le déclencheur manuel PPMS radio répéteur (Plan Particulier de Mise en Sécurité) est adapté pour répondre aux risques majeurs, dans le cadre du plan Vigipirate au niveau « alerte attentat ». Il répond aux mesures de sécurité mises en place par le Ministère de l’Education Nationale pour les écoles et établissements scolaires.
Il s’intègre dans les systèmes d’alerte PPMS radio et s’associe à un groupe composé d’éléments radio de la gamme AXENDIS.
Les déclencheurs manuels doivent être disposés dans les circulations, à chaque étage, près des escaliers ou des issues.
Ils doivent être placés à 1,30 mètre au dessus du niveau du sol et ne pas être dissimulés par le vantail d’une porte.
Le déclencheur manuel radio peut être interconnecté à plusieurs tableau d’alerte radio par liaison hertzienne avec un mode intelligent par apprentissage manuel. Le déclencheur radio s’intègre dans un groupe interconnecté non hiérarchisé (pas de maitre/esclave), composé de tableaux d’alerte radio ,DMs radio et d’avertisseurs radio. Les signaux peuvent être relayés jusqu’à 10 fois (10 rebonds), conférant une excellente portée au système.

NOUVEAUX PRODUITS CHEZ PREV SECURITE 62 ALARME TYPE 4 ET PPMS FABRICATION FRANCAISE

Les équipements d’Alarme de Type 4 sont adaptés pour répondre aux besoins des Etablissements Recevant du Public (ERP) de type commerce de proximité, restauration, salle des fêtes de petite taille… ou établissements industriels nécessitant un équipement d’alarme de type 4. 

Il émet un signal d’alarme et un flash lumineux quand le déclencheur manuel est actionné.

L’ensemble de la gamme d’alarme de Type 4 à pile est aussi constitué de Type 4 à pile radio et de type 4 secteur équipés de 1 à 3 zones.

DESTRUCTION NIDS DE GUÊPES ET FRELONS , ST OMER,audomarois,pas de calais

Un nid de guêpes ou de frelons s’est logé dans votre habitation ou dans vos locaux professionnels ? Alors n’intervenez pas tout seul car l’attaque d’un nid de guêpes ou frelons peut être mortelle ! Contactez

Contactez nous au 0625702201

destruction nid de guêpes et frelons

Les dangers des batteries lithium

les dangers des batteries lithium.Les batteries endommagées présentent des risques d’emballement thermique, des risques de court-circuit, des risques chimiques dus aux fuites d’électrolyte, des risques d’incendie dus à l’exposition du lithium à humidité de l’air et des risques d’explosion en cas d’emballement de la combustion.

Les batteries au lithium sont aujourd’hui utilisées dans un nombre important de secteurs, pour répondre aux besoins d’équipements portables, de transport électrique ou de stockage d’énergies renouvelables. Elles exposent leurs utilisateurs à des risques professionnels (électriques, chimiques, incendie et explosion, TMS). Quelques conseils pour évaluer ces risques et principales mesures de prévention à mettre en place…

Un enregistrement vidéo montre le départ du feu qui a entièrement consumé un bus électrique de la RATP ce vendredi 29 avril. L’incident n’a pas fait de blessé.

https://www.leparisien.fr/video/video-bus-en-feu-a-paris-regardez-les-images-du-debut-de-lincendie-du-vehicule-de-la-ratp-29-04-2022-KJZAIZDLUBCUXPCHKWBSULAUVM.php

Le bus s’est embrasé en quelques secondes. C’est ce que l’on peut observer sur la vidéo qui a capturé le tout début de l’incendie d’un véhicule électrique de la RATP à Paris, ce vendredi 29 avril. Sur les images, on peut voir une petite explosion se produire sur le toit du bus, là où sont situées les batteries, suivie d’immenses flammes qui se sont étendues à toute la carrosserie, à une vitesse folle.

Le probleme des batteries Lithium !!

Le dangers qui est entrain d arriver ,se sont surtout les les velos electrique Constat et problématique :Les critères de sécurité concernant la mise sur le marché européen des EPDM ne sont pas systématiquement appliqués. De nombreux produits importés sont susceptibles d’êtrenettement moins fiables lorsqu’ils atteignent 500 cycles de recharge, soit une durée de vied’environ 3 ans. Un vieillissement prématuré est notamment constaté en cas d’usage intensif, sous la pluie, dans des mauvaises conditions (décharges profondes, non-respect des plages de tension et de température…), cumulé à d’autres avaries et potentiels défautsinhérents au niveau de qualité du produit.Tous les mois, l’actualité fait le constat de graves sinistres incendie suite à l’explosion d’une batterie, principalement à domicile pendant la recharge



En décembre 2017, les employés d'ecomaine ont agi rapidement pour éteindre un incendie qui s'est rapidement propagé dans son centre de recyclage. Cet incendie a été causé par une batterie au lithium-ion, qui ne doit JAMAIS être placée dans votre bac de recyclage à tri unique ! 
Lorsqu'une batterie lithium-ion entre dans le flux de recyclage des batteries au plomb, les conséquences peuvent être très graves.

Ce sont de vieux rasoirs electriques, des batteries d’ordinateurs ou d’aspirateurs que l’on jette sans se soucier de leur destination. Mais ces objets contiennent en fait des batteries au lithium-ion qui prennent feu quand on les écrase. Elles peuvent provoquer de grands incendies dans les déchetteries qui recyclent le métal. C’est un enjeu à la fois écologique et social.

LES BATTERIES LITHIUM

Les batteries Lithium-Ion sont une technologie relativement récente. Mais depuis leur lancement au début des années 90, elles ont eu un impact considérable sur le marché du stockage d’énergie et ont progressivement remplacé les anciennes technologies. Aujourd’hui, les batteries au lithium sont indispensables pour notre vie quotidienne : elles sont petites et efficaces, et donc intéressantes pour de nombreuses applications. Non seulement les smartphones et les tablettes tirent leur énergie des batteries au Lithium, mais celles-ci jouent également un rôle important dans le domaine de l’électromobilité. Une batterie au lithium se distingue notamment par sa densité d’énergie élevée, son faible poids propre et sa technologie de charge rapide.

Le revers de la médaille : vous entendez toujours parler d’incidents liés aux batteries lithium-Ion. Incendie dans un garage causé par la batterie d’un vélo électrique en 2017, décès lors de l’explosion d’un chargeur de batterie en 2018… Le fait est que les explosions et les incendies de batteries lithium-Ion peuvent avoir des conséquences désastreuses, entraînant des dommages conséquents ou, dans le pire des cas, un coût en vies humaines. C’est pourquoi il devient urgent d’aborder la question de la manipulation et du stockage sécurisé, non seulement pour les particuliers mais surtout pour les entreprises. Ainsi, la loi sur la sécurité au travail demande aux employeurs d’identifier et d’évaluer les dangers, afin de mettre en œuvre des mesures de protection adaptées.

MAIS UN TRES DANGER, ET CHEZ LES PARTICULIERS 

Les batteries au lithium sont aujourd’hui utilisées dans un nombre important de secteurs, pour répondre aux besoins d’équipements portables, de transport électrique ou de stockage d’énergies renouvelables. Elles exposent leurs utilisateurs à des risques professionnels (électriques, chimiques, incendie et explosion, TMS). Quelques conseils pour évaluer ces risques et principales mesures de prévention à mettre en place…

Le problème des batteries Lithium !!

Le dangers qui est en train d’arriver, se sont surtout les vélos électrique Constat et problématique : Les critères de sécurité concernant la mise sur le marché européen des EPDM ne sont pas systématiquement appliqués. De nombreux produits importés sont susceptibles d’être nettement moins fiables lorsqu’ils atteignent 500 cycles de recharge, soit une durée de vie d’environ 3 ans. Un vieillissement prématuré est notamment constaté en cas d’usage intensif, sous la pluie, dans des mauvaises conditions (décharges profondes, non-respect des plages de tension et de température…), cumulé à d’autres avaries et potentiels défauts inhérents au niveau de qualité du produit. Tous les mois, l’actualité fait le constat de graves sinistres incendie suite à l’explosion d’une batterie, principalement à domicile pendant la recharge

COMMENT FONCTIONNE UNE BATTERIE LITHIUM-ION ?

Afin de pouvoir évaluer les risques posés par le stockage de batteries au lithium, il est très utile de connaître leur fonctionnement. Tout d’abord, il est important de savoir qu’il n’existe pas « une » batterie de Lithium. À la place, il y a une variété de systèmes de stockage d’énergie différents dans lesquels le lithium est utilisé à l’état pur ou sous forme liée. Plus précisément, une distinction est faite entre les cellules lithium-ion primaires (non rechargeables) et secondaires (rechargeables). Dans l’usage courant, on se réfère généralement à ces dernières lorsque l’on parle de batteries lithium-ion, ou mieux encore, d’accumulateurs lithium-ion.

Schema Lithium-ion

Un bloc de batterie est composé de plusieurs cellules en fonction de la puissance. Chaque cellule Lithium-Ion comprend une électrode positive, l’anode, et une électrode négative, la cathode. Entre elles se trouve un électrolyte conducteur d’ions. Il garantit le transport des ions lithium entre les électrodes pendant le processus de charge ou de décharge. Les accumulateurs Lithium-Ion, dans lesquels un électrolyte liquide est utilisé, constituent la forme la plus connue de dispositifs de stockage d’énergie au lithium. Le séparateur est également un élément important. Il empêche le contact direct entre l’anode et la cathode, et évite ainsi un court-circuit. Lors du déchargement, des ions lithium et des électrons sont libérés du côté de l’anode. Les électrons traversent le circuit externe et effectuent le travail électrique. Pendant ce temps, les ions lithium migrent à travers le liquide électrolytique et à travers le séparateur vers la cathode. Lors du chargement, ce processus est inversé.

Selon le système, la structure et les matériaux utilisés peuvent varier en fonction de la batterie Lithium-Ion. Dans l’accumulateur lithium-polymère, l’électrolyte est incorporé dans la structure moléculaire d’un film polymère. Cela permet de se passer d’un séparateur indépendant. Les batteries au lithium-polymère ne peuvent délivrer que de faibles courants de décharge. Cependant, le film polymère a un design plat, ce qui explique pourquoi ce stockage d’énergie est particulièrement utile pour les téléphones et ordinateurs portables. La batterie au lithium à film mince est un accumulateur d’énergie dans lequel l’électrolyte est remplacé par un gaz à conduction ionique. Cela permet d’utiliser du lithium-métal et donc une densité d’énergie extrêmement élevée. Aujourd’hui, cette technique est une partie importante de la recherche sur les accumulateurs lithium.

PROPRIÉTÉS CHIMIQUES D’UNE BATTERIE LITHIUM-ION

Les entreprises doivent préparer et mettre à disposition une fiche de données de sécurité pour les batteries au lithium. Elle contient généralement de précieuses informations sur le stockage et la manipulation des batteries. Toutefois, on peut aussi souvent trouver des informations sur la composition chimique, qui renseignent sur la dangerosité du produit. Fondamentalement, une pile au lithium peut être divisée en anode (électrode positive), électrolyte liquide et cathode (électrode négative).

Le graphite (C) est généralement utilisé comme matériau anodique, qui n’est pas soumis à un étiquetage obligatoire conformément au règlement SGH.

De nombreux matériaux différents sont utilisés pour la cathode. La composition exacte du matériau de la cathode détermine de manière significative des propriétés telles que la durée de vie, les temps de charge et les performances. Le fer, le manganèse, le dioxyde de cobalt ou le nickel sont souvent utilisés dans la cathode.

L’électrolyte liquide est constitué d’un solvant organique et d’un sel conducteur. Bien qu’il existe une grande variété de solvants possibles, l’hexafluorophosphate de lithium (LiPF6) est presque exclusivement utilisé comme sel conducteur.

Liquide électrolytique = solvant organique + sel conducteur (LiPF6)

La composition chimique exacte du mélange de solvants en question est généralement un secret de fabrication. Toutefois, en consultant les différentes fiches techniques, on peut obtenir un aperçu des composants utilisés. Les points d’éclair des composants du solvant vont de +160°C à une température partiellement inférieure à 0°C. Cela explique l’instabilité thermique d’une batterie au lithium.

Le sel conducteur contient du fluor (F), entre autres. La libération d’acide fluorhydrique (HF) sous forme non concentrée peut entraîner diverses situations dangereuses dans une batterie au lithium endommagée.

QUELS SONT LES DANGERS DES BATTERIES LITHIUM-ION ?

Avec les normes de fabrication actuelles, les batteries au lithium sont considérées comme relativement sûres. En règle générale, le fabricant effectue différents tests de sécurité avant de mettre les produits (en série) sur le marché. Par exemple, le transport de batteries lithium-ion est autorisé seulement si un certificat de test conforme à la section 38.3 du Manuel d’épreuves et de critères de l’ONU est fourni. Pour obtenir ce certificat, il faudra effectuer avec succès une série de tests dans lesquels les batteries sont testées dans diverses conditions de transport. Celles-ci incluent notamment :

  • Simulation d’altitude
  • Test thermique
  • Vibrations
  • Coups
  • Court-circuit externe
  • Test d’impact / de compression
  • Surcharge
  • Décharge forcée

Étant donné que les batteries utilisées lors de ces tests peuvent être sollicitées au-delà de leurs limites de charge, elles sont soumises à des mesures de sécurité particulières.

Afin d’augmenter la sécurité des batteries Lithium-Ion, les fabricants peuvent déjà les équiper avec divers dispositifs de sécurité au niveau cellulaire. Si un électrolyte inflammable est utilisé à l’intérieur de la cellule, des additifs ignifuges peuvent par exemple être ajoutés pour assurer une meilleure protection. Le stockage de l’accumulateur dans un boîtier résistant à la corrosion avec de la mousse ignifuge peut également être une mesure efficace.

Néanmoins, il est important de faire particulièrement attention aux batteries Lithium-Ion, car elles peuvent toujours provoquer des incendies dangereux. Par exemple, si les batteries Lithium-Ion sont mal manipulées ou stockées, elles peuvent poser un risque de sécurité important. Le danger provient d’abord de la conception même de la batterie. La rencontre entre des matériaux à haute densité énergétique et des électrolytes très inflammables est l’exemple même d’un mélange dangereux. Cela devient particulièrement dangereux lorsqu’une batterie au lithium libère de manière incontrôlée l’énergie qu’elle a stockée. Car dès que la chaleur générée dépasse le point de fusion du séparateur, une réaction en chaîne incontrôlable se produit, le redouté « emballement thermique ».

L’EMBALLEMENT THERMIQUE, OU « THERMAL RUNAWAY »

L’énergie thermique élevée conduit d’abord à l’évaporation de l’électrolyte, créant ainsi de la chaleur supplémentaire et des gaz combustibles. Si la pression dépasse un certain point, les gaz inflammables sont libérés et forment un mélange inflammable avec l’air : des flammes apparaissent à l’extérieur de la batterie. Le courant thermique d’une seule cellule suffit à chauffer les cellules voisines du bloc de batterie jusqu’à une forte réaction en chaîne aux conséquences graves. Une fois cette réaction en chaîne enclenchée, il ne faut que quelques minutes pour que la batterie brûle de manière explosive. De tels incendies avec des batteries au lithium sont difficiles à contrôler et le feu se propage rapidement. Les pompiers n’ont souvent pour tâche que de protéger les zones avoisinantes.

Courbe de l'emballement thermique

CAUSES FRÉQUENTES D’INCENDIE

En fonctionnement normal, les batteries au lithium sont considérées comme sans risque. Cependant, cela n’est vrai que si tout le monde sait les utiliser correctement. Si les batteries lithium-ion sont mal manipulées ou mal stockées, par exemple, elles peuvent présenter un risque important pour la sécurité. On ne peut pas toujours exclure d’emblée les défauts techniques à l’usine.

CES TROIS ASPECTS SONT PARTICULIÈREMENT DANGEREUX :

SURCHARGES ÉLECTRIQUES

DOMMAGES MÉCANIQUES

SURCHARGES THERMIQUES

SURCHARGES ÉLECTRIQUES

Un risque typique lors de la manipulation des batteries au lithium est à vrai dire assez courant, à savoir la charge et la décharge. Une surcharge électrique peut se produire ici pour plusieurs raisons, par exemple avec l’utilisation d’un chargeur inadapté.

Suite à une décharge complète, un incendie peut également s’enclencher. Si les batteries lithium-ion ne sont pas utilisées pendant une longue période, elles peuvent se décharger complètement. Des conditions de stockage incorrectes, par exemple, un stockage en dehors de la température recommandée par le fabricant, peuvent favoriser cet effet (par exemple, les températures extérieures froides, notamment pendant les mois d’hiver). Dans ce cas, le liquide électrolytique se décompose et par conséquent, des gaz facilement inflammables se forment. Si l’on tente ensuite de recharger les batteries complètement vidées, l’énergie fournie ne peut plus être convertie correctement en raison du manque de fluide électrolytique. Cela peut provoquer un court-circuit ou un incendie.

DOMMAGES MÉCANIQUES

Lors de la manipulation de batteries lithium-ion, il y a toujours un risque d’endommagement. Des collisions avec des véhicules en marche, une chute sur un sol dur ou une compression dans des conditions de stockage incorrectes ne sont que quelques exemples de dommages mécaniques. En cas de déformation des cellules, cela peut entraîner un court-circuit interne et un incendie de la batterie. De plus, les impuretés dans la production des cellules elles-mêmes ne peuvent pas être exclues à 100%. Dans de rares cas, il est possible que des particules faussement libérées dans la cellule pendant la production les endommagent de l’intérieur avec le temps. Ici aussi, des courts-circuits internes peuvent se produire.

SURCHARGES THERMIQUES

Les sources de chaleur ou d’énergie externes peuvent chauffer les batteries au lithium et donc provoquer un incendie à cause de la surcharge thermique. Les sources de danger typiques sont, par exemple, les feux ouverts, les pièces de machines chaudes ou le stockage en plein soleil.

Les contraintes thermiques peuvent affecter non seulement la durée de vie des batteries lithium-ion, mais aussi leur sécurité. N’exposez pas directement et durablement les accumulateurs à des températures élevées ou à des sources de chaleur. Cela inclut également la lumière directe du soleil. L’exposition prolongée au froid doit également être évitée, car elle favorise les décharges profondes lors de l’utilisation. Si des batteries profondément déchargées sont ensuite reconnectés à un chargeur, un incendie peut également se déclarer. Respectez donc les températures de fonctionnement et de stockage recommandées par le fabricant.

Le contact avec l’humidité (par ex. précipitations, condensation ou éclaboussures d’eau) peut provoquer un court-circuit de l’accumulateur. C’est pourquoi vous devez toujours stocker les batteries au lithium dans un endroit sec et les protéger de l’humidité pendant le transport et l’utilisation.

L’une des causes les plus fréquentes d’incendie de batteries, surtout à la maison, est l’utilisation de chargeurs incompatibles. Celles-ci peuvent, par exemple, avoir une tension plus élevée que celle nécessaire à la batterie et la détruire. Par conséquent, n’utilisez que des chargeurs destinés à être utilisés avec votre modèle de batterie.

En plus de l’utilisation de chargeurs incorrects, il existe d’autres risques lors du processus de charge. Ne chargez pas les batteries au lithium pendant de longues périodes lorsqu’elles ne sont pas utilisées. En outre, les objets inflammables à proximité ne sont pas une bonne idée. Si possible, placez la batterie sur un sol en béton ou en carrelage pendant la charge. Si vous souhaitez stocker des batteries par la suite, un niveau de charge d’environ 30% est recommandé. Cela réduit la quantité d’énergie pouvant causer des dommages en cas d’urgence. Attention : Il doit toujours y avoir un certain niveau minimum de charge pour éviter une décharge profonde. Dans ce cas-là, suivez les instructions du fabricant.

Les dommages mécaniques peuvent entraîner la déformation des cellules à l’intérieur de la batterie et provoquer des courts-circuits internes. Par conséquent, assurez-vous que les accumulateurs lithium-ion ne soient exposés à aucun choc, coup ou des collisions. Si quelque chose devait arriver, les batteries endommagées ne devraient plus être utilisées, mais enlevées immédiatement, stockées séparément et éliminées de façon appropriée. Par mesure de précaution, vous devez également fixer les pôles des batteries endommagées, par exemple à l’aide de capuchons polaires. Bien entendu, les batteries au lithium ne doivent pas être démontées, ouvertes ou écrasées.

LUTTE CONTRE LES INCENDIES DE BATTERIES AU LITHIUM

Que faire en cas d’incendie ? Les incendies de batteries lithium-ion sont considérés comme très difficiles à combattre. Les tentatives d’extinction des incendies avec des agents inertes classiques sont généralement infructueuses, car les batteries au lithium produisent elles-mêmes l’oxygène nécessaire à l’incendie. Lors du choix de l’agent d’extinction approprié, la taille et la quantité des batteries, mais aussi les conditions de fonctionnement jouent tout un rôle. En général, il est important d’évaluer les risques et les dangers individuels présents dans l’entreprise et de développer un concept d’extinction et de protection contre l’incendie approprié en coopération avec des experts et des assureurs.

EXTINCTION PAR L’EAU

Les avis divergent quant à l’utilisation de l’eau comme agent d’extinction. Le lithium étant très réactif, certains déconseillent de le mettre en contact avec l’eau. Cependant, des recherches récentes suggèrent que de plus grandes quantités d’eau sont capables de contenir et de combattre efficacement les incendies de lithium. Les explications données ici incluent l’effet de refroidissement, qui ralentit la réaction des cellules. Néanmoins, les grandes batteries, par exemple celles des voitures électriques en feu, représentent régulièrement un énorme défi pour les services d’incendie. Cela s’explique facilement par la structure d’une batterie de traction :

Fondamentalement, une grande batterie de traction se compose de nombreuses petites cellules qui sont reliées entre elles. Si une seule cellule chauffe, dans le pire des cas au milieu du module, les cellules voisines sont inévitablement chauffées elles aussi. Il en résulte une réaction en chaîne, qui conduit à une libération d’énergie beaucoup plus importante. Si la réaction en chaîne a été déclenchée à partir du centre de la batterie, il est presque impossible de l’atteindre avec un agent d’extinction, par exemple de l’eau, et donc d’arrêter ou de contenir la réaction. Si l’on essaie maintenant de refroidir un tel module, l’eau n’atteint que les couches extérieures ou le boîtier des batteries. La situation est différente avec les petits modules, où moins de cellules sont utilisées. Ici, le refroidissement externe a généralement un effet direct sur les cellules en réaction.

Cependant, une quantité d’eau nettement plus importante est nécessaire pour combattre l’incendie que dans les incendies classiques. Afin d’éteindre plus rapidement et, si possible, de réduire la quantité d’eau nécessaire, divers additifs peuvent être ajoutés à l’eau d’extinction. En cas de réaction, il y a également un risque que des substances nocives telles que l’acide chlorhydrique ou fluorhydrique soient sécrétées à l’intérieur de la cellule. Elles peuvent se présenter, par exemple, sous forme de vapeurs et nuire aux personnes par contact avec la peau ou par inhalation. Pendant le processus d’extinction, ils peuvent être dilués par l’eau d’extinction, s’infiltrer dans le sol (si aucun dispositif de rétention approprié n’est disponible) et causer des dommages environnementaux.

TECHNOLOGIE D’EXTINCTION PAR AÉROSOL

Une autre possibilité d’utiliser une technique d’extinction pour les feux de lithium est la technique d’extinction par aérosol. Il s’agit d’un système technique opérationnel en permanence qui est utilisé pour éteindre l’incendie jusqu’à ce que les pompiers arrivent pour l’éteindre définitivement. La technologie d’extinction fonctionne conformément à la norme EN 15276-10 sans ajout d’eau. Le générateur d’extinction interrompt effectivement le processus de combustion chimique dans un délai de 4,5 à 15 secondes (selon le modèle) lorsque la température augmente. Cette technologie est respectueuse de l’environnement et compatible avec l’homme (non nocive, ne déplaçant pas l’oxygène) et est, entre autres, répertoriée comme « agent d’extinction de substitution HALON » officiel par l’Agence de protection de l’environnement des États-Unis (U.S.EPA). En raison du faible poids / volume d’installation et du fait qu’aucune tuyauterie n’est nécessaire, une installation facile et rapide est possible. Les coûts d’investissement et de suivi restent également faibles, car la technologie d’extinction par aérosol ne nécessite aucun entretien et a une longue durée de vie.

PREV SECURITE 62 ET PROTECH SENTINEL

SONT SUR LE POINT DE METTRE UN DISPOSITIF SUR POUR LES PARTICULIERS

Votre partenaire sécurité !