Protection Incendie des Hangars aéronautiques

Nos Hangars avions et notre activité n’est pas considéré comme « ERP » (établissement recevant du public). Ceci étant nous pouvons tout à fait recevoir nos proches et moins proches occasionnellement.

La protection Incendie requise est défini dans la Règle APSAD R4, précisant les moyens Extincteurs mobiles.

  • Nous sommes considérés comme une activité Industrielle (l’autre possibilité étant tertiaire, que nous ne sommes absolument pas)
    La règle définit le besoin par unité de base de :
    • 1 extincteur de 9 I eau ou, 
    • 1 extincteur de 9 I eau avec additif ou, -1 extincteur de 9 kg poudre ABC ou, -1 extincteur de 9 kg poudre BC ou, -1 extincteur de 9 I mousse ou, – 3 extincteurs de 5 kg C02.
  • Chaque zone de base doit être dotée d’une unité de base par 200 m2 de surface au sol ou fraction de 200 m2. 
    Toutefois, pour une activité industrielle, il pourra être admis de doter chaque zone de base d’un extincteur de 6 1 ou de 6 kg par 150 m2 ou fraction de 150 m2.
    Nota : dans le cas particulier d’un bâtiment isolé (local gardien …) ou d’un niveau (y compris mezzanine, caillebotis, plate-forme, etc..) de surface (S) inférieure ou égale à 200 m2, on prévoira pour ce bâtiment ou ce niveau la dotation minimale suivante et correspondant à l’activité déterminée: 
    – inférieure à 100 M2: 1 unité de base, 
    – comprise entre 100 et 200 M2: 2 unités de base. 

Une protection complémentaire est nécessaire au regard du carburant de nos réservoirs d’aéronefs.

La maintenance doit être effectuée tous les ans, avec une tolérance de plus ou moins deux mois, par une personne compétente. Est compétente une personne « employée par une entreprise […] ou un organisme certifié ayant la formation et l’expérience nécessaires ». 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.