Pour protéger les œuvres et sauver des vies Une couverture anti-feu

Pour protéger les œuvres et sauver des vies Une couverture anti-feu

SAINT-OMER • C’est initialement dans le but de protéger les œuvres d’art du musée Sandelin, que Bruno Saudemont, sapeur-pompier volontaire et gérant d’une entreprise de prévention et sécurité, a développé une couverture anti-feu. À quelques semaines de la mise en commercialisation sur le web de cette couverture 100 % française, Bruno a déjà imaginé d’autres déclinaisons et de nombreuses applications. La couverture pouvant également servir à sauver des vies.

voir l article :

L’Écho du Pas-de-Calais no 155 – Septembre-octobre 2015
L’Écho du Pas-de-Calais no 155 – Septembre-octobre 2015

plan sauvegarde du musée Sandelin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.