Couvertures anti-feu: une fausse bonne idée pour se protéger des incendies?

NON ,la Notre est excellente !!!

https://www.bfmtv.com/economie/couvertures-anti-feu-une-fausse-bonne-idee-pour-se-proteger-des-incendies-1626849.html

L article dit vrai ,90% des couvertures sur le marché MAIS
La Notre résiste à 900°C pendant 30 Minutes voir plus .
Nous avons modifié la Norme NF 1866 CE, la modification de la norme doit très prochainement sortie .
Nous améliorons encore notre produit .
(Voir Le Prix Or Normes 2018).
Protech Sentinel
#AFNOR

Commercialisées dans les magasins de bricolage et sur internet pour une vingtaine d’euros, les couvertures anti-feu peuvent-elles protéger efficacement en cas de départ de feu? Pas vraiment, selon la dernière enquête de la DGCCRF.

La couverture anti-feu est un accessoire destiné à étouffer un feu avant qu’il ne prenne de l’ampleur ou à éteindre une personne en feu. Elle est conseillée dans les cuisines des restaurants, les hôtels, les ateliers où sont entreposés des produits inflammables, mais également dans les habitations privées, caravanes, bateaux…

En France, pour la première fois, ces produits ont fait l’objet d’une enquête par les autorités françaises qui vient d’être publiée. La répression des fraudes voulait d’abord s’assurer que les produits présents sur le marché français étaient sans risque pour le consommateur, mais aussi veiller à ce que les clients soient bien informés des performances réelles de ces couvertures anti-feu.

5 couvertures anti-feu testées sur 6 ne respectent pas les normes

Au total la DGCCRF a contrôlé 47 établissements et prélevé six couvertures anti-feu pour les faire analyser. Résultat: sur les six, cinq ne respectaient pas les exigences fixées par la norme NF EN 1869, qui définit les exigences de sécurité à respecter pour les couvertures anti-feu à usage unique. En cause, des défauts d’information des consommateurs, mais surtout, les tests ont révélé l’inefficacité de dispositifs à étouffer le feu. Les produits ont d’ailleurs été retirés du marché.

Autre problème constaté par la répression des fraudes: des carences d’informations à destination des consommateurs, et des absences de marquage qui ont donné lieu à trois avertissements. Dans un cas, les enquêteurs ont pu également constater un défaut de conception du produit, entraînant une difficulté à extraire la couverture anti feu de son étui.

Des tests aussi à l’étranger

Des tests avaient été aussi menés entre 2009 et 2014 par les autorités belges et néerlandaises qui avaient relevé la non-conformité voire la dangerosité de plusieurs de ces couvertures anti-feu. 92% des Belges achètent une couverture anti-feu pour avoir de quoi éteindre un éventuel feu de friteuse. Or, les tests menés par les autorités en 2009 avaient montré que 12 produits sur 15 ne correspondaient pas aux normes.

En 2014, c’est le magazine belge de protection des consommateurs, Test-achat, qui avait réalisé une enquête sur ce marché dont les conclusions étaient saisissantes. Le test sur feu réel consistait à étouffer le feu allumé dans un récipient contenant 3 litres d’huile à 350°C. Dans 80% des cas, les couvertures s’étaient révélées inefficaces et le magazine recommandait même de s’en passer, car elles procureraient un faux sentiment de sécurité.

blob:https://www.bfmtv.com/36e3956e-2950-4879-99bd-93aaaf86fefa

L article dit vrai ,90% des couvertures sur le marché MAIS
La Notre résiste à 900°C pendant 30 Minutes voir plus .
Nous avons modifié la Norme NF 1866 CE, la modification de la norme doit très prochainement sortie .
Nous améliorons encore notre produit .
(Voir Le Prix Or Normes 2018).
Protech Sentinel
#AFNOR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.